Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur

Le Havre (0617553269) et sa région.

 

Basée sur des mouvements oculaires rapides, l’EMDR est une thérapie qui permet d’évacuer bon nombre de traumatismes. Elle a été découverte en 1987 par la psychologue américaine Francine Shapiro, membre du Mental Research Institute de Palo Alto. Annick Lugot-Duquesne, Psychologue-psychothérapeute reconnue par l’association EMDR France-EMDR Europe, répond aux questions de Quintonic.

- Que signifie « EMDR » ?

« Le sigle « EMDR » signifie en américain « Eye Movement Desensitization and Reprocessing » et a été traduit en français par Intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires. La thérapie permet de travailler sur le traitement des informations par le cerveau, dans les cas de stress post-traumatique. Elle a pour but de rééquilibrer les émotions du patient, de faire accepter certains souvenirs douloureux sans les effacer pour autant, et plus généralement de restaurer l’estime de soi. »

- Concrètement, comment se déroule une séance d’EMDR ?

« La thérapie commence par un premier entretien d’évaluation qui permet d’identifier les difficultés rencontrées par la personne et les souvenirs traumatiques créant ces difficultés. Lors de cette première séance, une évaluation des ressources de la personne est également effectuée, afin d’estimer sa capacité à supporter cette thérapie, qui peut bousculer. »

- Sur quels types de maux la technique de l’EMDR est-elle efficace ?

« Sur tous les traumatismes, ceux dont on garde des images traumatisantes nettes, comme ceux plus enfouis, qui peuvent ressurgir au fil des séances. Cette technique peut être employée à la suite d’événements liés au deuil (fausses couches et IVG comprises), après l’annonce d’une maladie ou un accident de voiture, lors de difficultés professionnelles, pour traiter des violences physiques ou psychiques de l’enfance, pour évacuer des traumatismes dus à des catastrophes naturelles, etc. »

- Combien de séances sont généralement nécessaires pour obtenir un résultat ?

« Le nombre de séances peut varier selon le ou les traumatismes à traiter, et selon les ressources de la personne. Il faut être doté d’une bonne tolérance psychique, ne pas être trop fragile, pour pouvoir se lancer dans cette thérapie, qui est une thérapie brève. En général, il faut compter, pour un événement relativement peu traumatisant, entre 5 à 10 séances d’une heure. »

- Est-ce une technique à laquelle n’importe qui peut avoir recours ou y a-t-il des contre-indications ?

« Les adultes mais aussi les enfants et adolescents peuvent la pratiquer, certaines mamans viennent même avec leur bébé. Seuls les femmes enceintes, très sensibles, et les épileptiques doivent éviter l’EMDR. »

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,

contactez moi au 06 17 55 32 69 ( LE HAVRE)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Retour à l'accueil