Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2016 6 28 /05 /mai /2016 09:52

Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur

Le Havre (06 17 55 32 69 ) et sa région.

Gaucher ou droitier… pourquoi pas les deux ?

Environ 9 personnes sur 10 sont plus habiles de la main droite. Voire carrément maladroites de la main gauche. Pourquoi ne pouvons-nous pas utiliser nos deux mains avec la même dextérité ?

L’explication se trouve dans le cerveau. A première vue, il présente deux hémisphères symétriques. Mais en y regardant de plus près, on constate que certaines fonctions cérébrales sont commandées par un hémisphère, et non par l’autre. On parle d’asymétrie, ou de latéralisation cérébrale.

La motricité et le langage sont deux des fonctions les plus latéralisées chez l’homme. C’est-à-dire que l’un des deux hémisphères cérébraux prend plus en charge que l’autre le mouvement ou la parole. On le décrit comme « l’hémisphère dominant » pour cette fonction.

Revenons à notre préférence manuelleNous savons que la main dominante est contrôlée par l’hémisphère opposé. L’hémisphère dominant pour la motricité de la main sera donc le gauche pour les droitiers, et le droit pour les gauchers. Mais la réalité n’est pas aussi catégorique :

  • Les personnes ambidextres, aussi habiles d’une main que de l’autre, présentent un cerveau partiellement ou pas du tout latéralisé pour la motricité de la main. Les deux hémisphères participent au mouvement.
  • De même, on parle de latéralité croisée quand le côté dominant pour la main est différent du côté dominant pour l’œil ou pour le pied.

Pour certains chercheurs (en anglais), il n’existe d’ailleurs pas de « gauchers » ni de « droitiers » au sens strict. Pour une action manuelle précise (se brosser les dents, lancer une balle…), chacun montre unepréférence pour l’utilisation d’une main, qui n’est pas toujours la même.

ADN : nait-on gaucher ou le devient-on ?

Etre plus habile de sa main gauche que de sa main droite : est-ce écrit dans nos gènes ? En tous cas, l’enfant de deux parents gauchers a une probabilité presque 3 plus élevée de l’être à son tour. Avec des parents droitiers, il n’a plus qu’une chance sur 10 d’être gaucher1.

Cela veut-il forcément dire que la préférence manuelle est héréditaire ? Non, car les chiens ne font pas des chats. L’enfant apprend par mimétisme, en reproduisant les gestes et les comportements de son entourage. On peut penser que si les parents utilisent préférentiellement leur main gauche dans les actes du quotidien, leur enfant les imitera. Est-ce pour cette raison que l’on a plus de chances d’être gaucher si notre mère l’est, que si c’est notre père ?

Pour déterminer la part de l’innée et de l’acquis, une solution consiste à étudier la préférence manuelle des vrais et faux jumeaux. Elevés ensembles, les vrais jumeaux ont un patrimoine génétique identique, contrairement aux faux jumeaux.

Une étude a montré que les vrais jumeaux avaient une probabilité significativement plus élevée d’avoir lamême main dominante que les faux jumeaux2. Cet élément suggère que les gènes jouent un rôle dans la latéralité. De là à déterminer un gène ou un modèle génétique en particulier, il y a une zone d’ombre que les chercheurs n’arrivent pas à éclaircir.    

Face à ces difficultés, une équipe de recherche a émis l’hypothèse que la latéralité pourrait s’expliquer de 10 à 20 % par des facteurs génétiques, et de 80 à 90 % par des facteurs environnementaux3. D’autres études pointent du doigt une série de plusieurs gènes qui influenceraient la latéralité. De plus amples recherches sont nécessaires pour identifier ces gènes avec précision.

Ces gauchers « contrariés » par la culture et la religion

Nombreux sont les témoignages de gauchers qui se sont vu empêcher, dans l’enfance, de se servir spontanément de leur main gauche.

Ils racontent les punitions des professeurs et les méthodes d’autrefois pour entraver ou sanctionner la main du délit (main attachée au pied du bureau, règle en fer…). Une discipline d’un autre âge qui n’est pas restée sansconséquences. Certains se décrivent comme des « handicapés manuels », mauvais en écriture et en dessin.

Pourquoi tant de haine contre les gauchers ? Depuis l’antiquité, leur différence est chargée d’une symbolique lourde. Alors que la droite représente la rectitude, la vertu et le bien, la gauche incarne l’inverse… L’adjectif « gauche » a d’ailleurs remplacé l’ancien français « senestre », issu du latin sinister qui a donné le mot « sinistre », c’est-à-dire de « mauvais augure, de funeste présage ». De là à considérer la main gauche commela main du diable, il n’y a qu’un pas.

Mais les gauchers n’ont pas toujours été victimes d’intolérance au cours de l’histoire. « Le ciel des gauchers s’est assombri à partir du moment où l’on a scolarisé les enfants, où on leur a appris à écrire. Parce qu’il fallait que le gaucher se conforme à l'usage général, c'est-à-dire tenir son stylo dans la main droite » explique Pierre-Michel Bertrand, auteur de l’Histoire des gauchers (ed. Imago, 2008), au micro de France Culture.

Fort heureusement, les gauchers ne sont plus « contrariés » dans la plupart des écoles en occident. A la fin des années 1990, une étude a observé une évolution de l’usage de la main gauche pour l’écriture chez les adultes en France. Le même phénomène a été observé notamment au Brésil et en Italie. Ces données témoignent d’un changement d’attitude de l’éducation face aux gauchers au cours de la seconde moitié du vingtième siècle1.

Par comparaison, en 1983 au Japon, seuls 0.7 % de la population se servait de sa main gauche pour écrire et 1.7 % pour manger2. Preuve que la pression culturelle qui s’exerce sur les gauchers à travers le monde est toujours une réalité.

Les multiples talents des gauchers

Leonard de Vinci, David Bowie ou encore Barack Obama : trois gauchers aux parcours hors-du-commun. Tous les gauchers ont-ils réellement un « truc en plus » ?

C’est ce que tentent de découvrir les scientifiques depuis les années 1980. Dans une revue de la littérature publiée en 2009 (en anglais), Violaine Llaurens et deux de ses collègues de l’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier, rapportent les conclusions des études qui montrent que les gauchers pourraient être avantagés face aux droitiers.  

Les gauchers ont une meilleure coordination entre les deux mains

Quand il s’agit d’exécuter une tâche qui demande une coordination entre les deux mains, les gauchers sont en moyenne plus performants que les droitiers. Peut-être parce qu’ils vivent dans un monde de droitiers, les gauchers sont moins fortement latéralisés. Certains chercheurs ont émis l’hypothèse que les gauchers bénéficient d’un meilleur transfert d’information entre les deux hémisphères du cerveau, ce qui leur permettait de mieux coordonner leurs mouvements des deux mains. Une théorie controversée dans la communauté scientifique.

Les gauchers seraient plus créatifs

C’est en tous cas ce que révèle une étude publiée en 1981. 14 ans plus tard, une autre étude affirmait que lacorrélation entre créativité et gaucherie était plus importante chez les hommes.

Les gauchers sont-ils plus intelligents ?

Selon une étude publiée en 1980 (en anglais), on trouve plus de gauchers chez les enfants surdoués (QI supérieur à 131) que chez les autres enfants. En 2008, Charlotte Faurie, de l’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier, et ses collègues écrivaient (en anglais) que la gaucherie était plus fréquente dans les populations avec des scores très hauts ou très bas aux tests cognitifs. Selon ces chercheurs, il est difficile de mettre en évidence une relation claire entre capacités intellectuelles et latéralité.   

Plus doués en musique et en maths ?

Plusieurs études ont considéré que les gauchers pourraient avoir des talents spécifiques, comme une prédisposition à la musique ou aux mathématiques plus marquée que les droitiers. Une hypothèse consiste à dire que c’est la contribution plus importante de l’hémisphère droit du cerveau chez les gauchers qui favorise ces habilités.

Pourquoi les gauchers sont-ils meilleurs en sport ?

Il y a un domaine où l’on trouve plus de gauchers qu’ailleurs : le sport. Dans des disciplines comme le tennis, le baseball ou encore l’escrime, il n’est pas rare de voir un gaucher monter sur le podium. Quel est le secret de leur réussite ?

« L’avantage des gauchers dans de nombreux sports peut s’expliquer d’un point de vue tactique, et non neurologique » avancent Violaine Llaurens et ses collègues de l’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier1. L’explication est toute simple. Etant donné que les droitiers sont plus nombreux dans la population (environ 9 adultes sur 10), un sportif aura plus de chance d’être confronté à un adversaire droitier. Et d’être déstabilisé par les gestes d’un gaucher. A contrario, les gauchers connaissent sur le bout des doigts le jeu des droitiers, qu’ils sont habitués à avoir en face d’eux. L’effet de surprise est total.

C’est ce qui explique que la proportion de gauchers soit plus importante dans les sports de combat ou d’interaction (escrime, boxe, tennis, baseball, cricket…) que dans les sports tels que la natation, l’athlétisme ou la gymnastique, où l’on ne trouve pas plus de gauchers que dans la population générale.

Pour Violaine Llaurens et ses collègues anthropologues, cet avantage stratégique au cours des combatspourrait expliquer pourquoi les gauchers semblent avoir toujours existé dans l’histoire de l’humanité. « Cet avantage stratégique apporterait un bénéfice direct en termes de survie pendant les combats ou des bénéfices indirects à travers l’acquisition d’un statut social plus élevé, facilitant l’accès aux partenaires » avance l’équipe de recherche. Une hypothèse évolutionniste qui pourrait expliquer pourquoi nous ne sommes pas tousdevenus droitiers au fil du temps.

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,

contactez moi au 06 17 55 32 69

 

ensemble nous avons la solution

 

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Partager cet article

Repost 0
Published by HYPNOTHERAPEUTE - dans actualité coaching hypnocoaching Hypnose

Présentation

  • : HYPNOSE ERICKSONIENNE et coaching de vie Le Havre Honfleur Deauville Fécamp Yvetôt
  • HYPNOSE ERICKSONIENNE et coaching de vie Le Havre Honfleur Deauville Fécamp Yvetôt
  • : Hypnose éricksonienne, PNL (Programmation Neuro Linguistique ), EMDR et psychothérapie hypnotique sur Le Havre / Fecamp / Honfleur / Deauville / Pont Audemer / Jumièges / Yvetot...soutien téléphonique tarifé également.Programme " joueur", alcoolisme, drogue, victime, de pervers (e) narcissique ... (à votre service depuis 1995)
  • Contact

Profil

  • HYPNOTHERAPEUTE
  • Hypnothérapeute, Praticien Programmation Neuro Linguistique (Coaching). Diplômé de l'IFHE en Hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose et Hypnose Humaniste, PNL. A votre domicile et à votre service depuis 1995. LE HAVRE HONFLEUR DEAUVILLE FECAMP YVETOT 0617553269. (autres villes dans le secteur)
  • Hypnothérapeute, Praticien Programmation Neuro Linguistique (Coaching). Diplômé de l'IFHE en Hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose et Hypnose Humaniste, PNL. A votre domicile et à votre service depuis 1995. LE HAVRE HONFLEUR DEAUVILLE FECAMP YVETOT 0617553269. (autres villes dans le secteur)

Recherche