Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 13:33

Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur PARIS (0613263992)

                   et Le Havre (0617553269) et sa région.

 Comment en finir avec les « kilos émotionnels » ?


Le gain et la perte de poids ne seraient pas seulement liés aux habitudes alimentaires et à l’hygiène de vie. Ce serait également une question d’émotions...

Comment en finir avec les « kilos émotionnels » ?


Qu’est-ce que les « kilos émotionnels » ?

Le Dr Stéphane Clerget, psychologue et pédopsychiatre français, s’est penché sur la question qui a fait l’objet d’un livre « Les kilos émotionnels : comment s'en libérer ? », paru en 2009. Dans son ouvrage, le Dr Stéphane Clerget indique que ce sont principalement les sentiments négatifs (stressanxiété, colère, etc.) qui affectent le poids, notamment lorsque ceux-ci sont très intenses, trop fréquents et difficiles à gérer. Une personne qui vit une perte de contrôle sur le plan psychologique sera susceptible d’être affectée également sur le plan comportemental. Le Dr Clerget souligne à ce sujet que les émotions négatives affectent le comportement et la santé psychologique d'une personne, tant sur la perte que sur la prise de poids, en mangeant moins ou en mangeant plus. 

Chercher à combler un vide et à se réconforter en consommant des plats qui nous remémorent des souvenirs positifs est un fait bien connu et largement exploité par de nombreuses industries. Lorsqu'un individu agit sous le coup de l'émotion, il peut modifier complètement son choix alimentaire habituel de même que sa façon de consommer les aliments. Mais l’organisme réagira à ce bouleversement en stockant davantage de graisses.
Par exemple, un état dépressif qui perdure peut entraîner l’accumulation de masse graisseuse. Il s’agit d’une sorte de mécanisme d’autodéfense du corps qui, comme le mentionne Stéphane Clerget, cherche à s’envelopper, à s’emmitoufler et à se protéger.

Les « kilos émotionnels » et l’alimentation

Les « kilos émotionnels » sont intimement liés à la nourriture. Bien qu’encore peu d’études crédibles soient orientées vers ce sujet, les chercheurs s’intéressent maintenant davantage à ce phénomène qu’ils ont baptisé « émotionalité alimentaire » ou « l’alimentation émotionnelle ».
Selon une étude parue en avril 2013, dans l’American Journal of Clinical Nutrition, 52 % des femmes contre 20 % des hommes mangent sur le coup d'une émotion négative1. Cette même étude a permis de démontrer que le risque de surpoids est 5 fois plus élevé chez la personne qui consomme une nourriture souvent plus grasse ou plus sucrée pour apaiser des sentiments négatifs.

La relation entre alimentation et santé mentale serait d'ailleurs bidirectionnelle, selon autre une étude parue en 2005, dans le Canadian journal of public health2. Les auteurs affirment que « l'humeur ou l'état psychologique peuvent influencer ce qu'on mange, de même que les quantités consommées, tandis que l'alimentation influence également l'humeur et le bien-être psychologique. » Il est primordial d’avoir une relation saine avec la nourriture et de ne pas laisser les émotions contrôler l'appétit.

Quels gestes doit-on poser pour se libérer des « kilos émotionnels » ?

Pour vaincre ces compulsions alimentaires, il est conseiller de s’interroger d’abord afin de savoir si on ressent vraiment la faim ou bien s’il s’agit seulement d’un processus de compensation. Si la réponse est non et que le besoin n’est pas physiologique, c’est que vous cherchez à tromper l’ennui ou à compenser des émotions négatives.
Néanmoins, le processus n’est pas aussi simple chez une personne qui a adopté de mauvaises habitudes alimentaires depuis de nombreuses années. La véritable faim et l’émotionalité alimentaire peuvent alors être difficiles à démêler.

Dans ce cas, il faut approfondir l’analyse de la situation et se questionner davantage :

  • Êtes-vous souvent attiré(e) par les produits présentés dans les publicités ?
  • Avez-vous tendance à grignoter après une journée stressante ou épuisante ?
  • Quels types d’aliments vous font le plus envie : salés, sucrés, gras ?
  • Comment vous sentez-vous après avoir assouvi votre envie ?
  • Trouvez-vous difficile de résister aux aliments gras/sucrés lorsque l’envie se présente ?
  • Est-ce que vous vous conditionnez avant ou entre les repas à manger certains types d’aliments ?
  • Est-ce que la nourriture est régulièrement une récompense pour vous ? Par exemple, vous offrez-vous du chocolat après une dure journée au travail ?

Linda Spangle, auteure du livre Life is Hard, Food is Easy: The 5-Step Plan to Overcome Emotional Eating and Lose Weight on Any Diet, a divisé les émotions qui suscitent une compulsion alimentaire en deux catégories : les émotions de tête et les émotions de coeur. La première catégorie se rapporterait à des sentiments tels que la colère, l’agressivité et le stress qui sont généralement associés à la consommation d’aliments à la texture croquante (croustilles, chips, biscuits). À l’inverse, les émotions de cœur (tristesse, besoin de réconfort, solitude, fatigue) nous orienteraient davantage vers des aliments à la texture moelleuse, comme le chocolat, la crème glacée ou les pâtes.

En prenant soin d’identifier la situation dans laquelle vous vous trouvez ou ce que vous avez vécu au cours des derniers jours, vous serez davantage en mesure de contrôler vos envies artificielles de manger. Vous pouvez également tenter de détourner votre attention de la nourriture en pratiquant une activité ou un loisir que vous affectionnez particulièrement, comme la lecture ou une promenade à pieds. 

 

Mélissa Archambault  - PasseportSanté.ne

t
http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=comment-finir-kilos-emotionnels&utm_source=newsletter&utm_campaign=05-08-2013&utm_medium=intern

Vous souhaitez vivre mieux votre vie, 


contactez moi  au 06 17 55 32 69 ( LE HAVRE)

ou au 06 13 26 39 92 ( PARIS / téléphone )

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Partager cet article

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Paris - dans Troubles alimentaires

Présentation

  • : HYPNOSE ERICKSONIENNE et coaching de vie Le Havre Honfleur Deauville Fécamp Yvetôt
  • HYPNOSE ERICKSONIENNE et coaching de vie Le Havre Honfleur Deauville Fécamp Yvetôt
  • : Hypnose éricksonienne, PNL (Programmation Neuro Linguistique ), EMDR et psychothérapie hypnotique sur Le Havre / Fecamp / Honfleur / Deauville / Pont Audemer / Jumièges / Yvetot...soutien téléphonique tarifé également.Programme " joueur", alcoolisme, drogue, victime, de pervers (e) narcissique ... (à votre service depuis 1995)
  • Contact

Profil

  • HYPNOTHERAPEUTE
  • Hypnothérapeute, Praticien Programmation Neuro Linguistique (Coaching). Diplômé de l'IFHE en Hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose et Hypnose Humaniste, PNL. A votre domicile et à votre service depuis 1995. LE HAVRE HONFLEUR DEAUVILLE FECAMP YVETOT 0617553269. (autres villes dans le secteur)
  • Hypnothérapeute, Praticien Programmation Neuro Linguistique (Coaching). Diplômé de l'IFHE en Hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose et Hypnose Humaniste, PNL. A votre domicile et à votre service depuis 1995. LE HAVRE HONFLEUR DEAUVILLE FECAMP YVETOT 0617553269. (autres villes dans le secteur)

Recherche