Dimitri BULAN, Hypnothérapeute, travaille en consultation à votre domicile sur Nancy, Le Havre, Octeville sur Mer, Etretat, Fécamp, Cany Barville, Yvetot, Duclair, Vatteville La Rue, Lillebonne, Notre dame de Gravenchon, Pont Audemer, Pont Lévêque, Deauville, Trouville sur Mer, Villerville, Honfleur...

« J'ai la mémoire qui flanche »
Que Choisir Santé, décembre 2012
Que Choisir Santé observe que « la mémoire est un formidable ordinateur. Mais, l'âge venant, elle connaît parfois des ratés. Elle peut aussi subir des altérations dues à d'autres facteurs. On s'inquiète alors, croyant voir se profiler à l'horizon le spectre de la maladie d'Alzheimer ». La revue note qu’« avant de paniquer, il vaut mieux faire un point ».
Que Choisir Santé remarque ainsi : « Oublier, telle est notre hantise la plus terrifiante. Le malaise est si grand que les consultations mémoire des hôpitaux sont désormais aussi bien fréquentées par de jeunes cadres dynamiques, la cinquantaine à peine passée, que par des personnes plus âgées, dont l'inquiétude semblerait plus légitime. Tous se plaignent d'une mémoire défaillante et réclament un traitement préventif. Mais préventif de quoi ? ».
Le Dr Bénédicte Défontaines, neurologue à Paris et fondatrice du Réseau mémoire Aloïs, constate qu’« il règne une grande confusion entre la plainte de mémoire banale et la maladie d'Alzheimer. Le vieillissement cérébral entraîne naturellement une diminution des ressources attentionnelles ou un ralentissement de la vitesse de traitement de l'information. Mais quelques absences occasionnelles, voire certains oublis, même répétés, ne sont pas forcément le symptôme de la maladie d'Alzheimer ! ».
Que Choisir Santé relève ainsi : « Vous constatez que vous avez oublié le gâteau dans le four tandis que vous étiez au téléphone. Plus grave : vous avez raté l'heure d'aller chercher votre petite-fille à son cours de danse et elle doit attendre, en pleurs, sur le trottoir. Alors vous décampez à toute allure pour arriver devant l'école de danse en constatant que vous êtes en chaussons dans la rue. […] Ne vous en prenez pas à votre mémoire ! Il est plus facile de mener plusieurs tâches de front à 20 ans qu'à 50 ou 60 ans. […] Plutôt que de vous rebeller contre l'inéluctable, acceptez de composer avec le  temps qui passe. Organisez-vous différemment. Par exemple, imposez-vous de ne pas prendre d'appels téléphoniques ou de ne pas consulter vos e-mails durant la préparation d'un plat ».
Le mensuel continue : « Vous ne retrouvez pas le nom de la personne, mais vous la reconnaissez tout à fait ! De même, vous regardiez un film hier soir et vous êtes dans l'incapacité de vous souvenir du nom de l'acteur principal que vous avez vu des centaines de fois à l'écran. […] Dédramatisez ! Les difficultés d'accès aux noms propres sont liées à l'âge et n'évoluent pas vers une maladie d'Alzheimer. En effet, il est fréquent qu'une personne se plaigne à son médecin d'avoir des problèmes de mémoire alors que l'interrogatoire effectué par celui-ci ne mettra en évidence «que» des difficultés d'accès aux noms propres. Utilisez des techniques de compensation qui ont fait leurs preuves : ne vous contentez pas de lire, mais faites des fiches, prenez des notes, énoncez des textes à voix haute ».

Vous souhaitez travailler votre mémoire par une technique de bien et mieux être (EMDR : désensibilisation par mouvement occulaire, HypnoseEricksonienne) ou mieux vivre au quotidien, contactez moi au 06 17 55 32 69 pour une consultation.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

Retour à l'accueil