Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 10:02

Lâcher prise...savoir profiter de l'instant présent comme d'un spectacle ... Dimitri BULAN, hypnothérapeute présente ses courts métrages de vie...

Lâcher prise...savoir profiter de l'instant présent comme d'un spectacle ... Dimitri BULAN, hypnothérapeute présente ses courts métrages de vie...

Repost 0
Published by HYPNOBULAN DIMITRI
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 15:59

Dix ingrédients insolites cachés dans nos aliments Par Kathleen Bousiquier,

publié le 15/05/2013 à 15:48, mis à jour à 15:50

De l'arsenic à l'acide aminé en passant par les poils de rongeurs, certains ingrédients, parfois dangereux, sont présents dans notre nourriture. Tour d'horizon de ceux que l'on a réussi à identifier.  

Poison, antigel, poils... Nos aliments contiennent parfois des ingrédients dont on préfèrerait taire le nom. Thinkstock Depuis le scandale de la viande de cheval, les "incidents" alimentaires s'enchaînent. Word Of Mouth, le blog culinaire de The Guardian a fait un récapitulatif plutôt inquiétant des dix ingrédients les plus présents dans nos plats. 

1. L'arsenic 

Bien que le phénomène ne soit pas nouveau, des chercheurs allemands en ont trouvé deux fois la dose autorisée dans de la bière ainsi que dans du vin. Il est utilisé pour éclaircir la boisson. Le riz ou encore certaines céréales semblent également concernés. 

2. La L-cystéine 

La L-cystéine est un acide aminé produit par le système capillaire humain. Les chaînes de fast-food font venir des cheveux depuis la Chine afin d'en extraire le précieux produit. Il est ensuite utilisé comme conservateur pour le pain industriel ainsi que le poulet et le canard préparés. 

3. Le propylène glycol 

Principal ingrédient de l'antigel, cette substance est également présente dans les boissons gazeuses, les sauces et certains assaisonnements. Elle est aussi utilisée en cosmétique et dans les cigarettes électroniques.

  4. Le castoréum 

Comme son nom l'indique, cette substance vient du castor. Et plus exactement des sécrétions sexuelles de l'animal. Autorisée par la "Food and Drug Administration" américaine, elle est majoritairement utilisée pour rendre plus naturel l'arôme des glaces à la vanille. 

5. L'isinglass 

Ce nom scientifique correspond à ce que l'on appelle dans le langage courant la "colle de poisson". Produite par les vessies natatoires de l'animal on en retrouve dans la bière, notamment la Guinness. Rassurez-vous cependant, cette poche n'a rien à voir avec une vessie urinaire. Remplie d'air, elle aide le poisson à rester dans les profondeurs lorsqu'il nage.  

6. Le tartrazine 

Connu sous l'appellation E102, ou goudron de houille, c'est un additif commun. En 2007, un rapport entre sa consommation et l'hyperactivité chez l'enfant a été établi. Le colorant est pourtant encore présent dans certains aliments, seul un avertissement sur l'étiquette a été imposé aux commerçants. 

7. Le dimethylpolysiloxane 

Un nom compliqué qui entre pourtant dans la moitié des ingrédients synthétiques qui composent les nuggets de McDonald's. Connue aussi sous le code E200, cette huile de silicone se retrouve également dans les implants mammaires. 

8. Le "natural red #4" 

Colorant rouge, il est fabriqué à partir de carapaces d'insectes comme la cochenille ou le scarabée. Il faut 70.000 carapaces pour 500 grammes de colorant. Le célèbre marchant de café Starbucks avait d'ailleurs été pris pour cible par des végétariens pour l'avoir utilisé dans ses Frappucinos. Ce colorant est au moins le mérite d'être 100% naturel, contrairement au "natural red #2" fabriqué... avec du pétrole. 

9. Les poils de rongeurs 

Souvent mélangés par mégarde aux plats cuisinés au moment de leur fabrication, leur présence y a été reconnue et même normalisée. La FDA -association américaine de régulation de la qualité des aliments- autorise par exemple les entreprises à un maximum de 22 poils dans 100g de cannelle, un seul pour 100g de chocolat et cinq pour 500g de beurre d'arachide. 

10. Le borax 

Minerai utilisé dans les matériaux inflammables et les composés anti-champignons, il est autorisé dans l'Union Européenne mais interdit aux Etats-Unis et au Canada. La restauration s'en sert pour limiter l'acidité de certains produits et favoriser la conservation. On le retrouve principalement dans le caviar, ainsi que les nouilles et le riz pour son côté caoutchouteux. 
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/dix-ingredients-insolites-caches-dans-nos-aliments_1248901.html#Vhs08Bxbd3QwiWal.99

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Paris - dans Troubles alimentaires
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 15:56

Les 10 ingrédients les plus dégoûtants cachés dans la nourriture industrielle

Tous les jours, et sans même en avoir conscience, on avale des substances plus dégoûtantes les unes que les autres, et dont l’origine risque d’en surprendre plus d’un.

 


1) Des traces d’engrais – dans le pain : cachées sous la douce appellation scientifique d’ammonium sulfate, on peut trouver des traces d’engrais dans les baguettes et pains industriels, notamment ceux de la chaîne de restauration rapide Subway…

2) Des glandes anales de castor – dans les bonbons : les sécrétions de glandes anales de castor, ou castoreum pour les intimes, entrent dans la composition des parfums et eau de cologne, mais aussi des bonbons… Elles réhaussent le goût de framboise des sucreries.

3) De la graisse de boeuf – dans les biscuits. Nombre d’entre vous ne seront pas surpris d’apprendre que certaines marques agrémentent leurs biscuits ou barres chocolatées de graisse de boeuf. On zappe le goûter ?

4) Des insectes écrasés - dans les colorants alimentaires rouges. L’idée de manger des insectes vous répugne? Et bien sachez que vous en avalez déjà une petite dizaine lorsque vous mangez des aliments qui contiennent de “l’acide carminique”. Certains industriels essaient même d’apposer une mention “colorant naturel” sur les produits dont les colorants sont issus d’insectes écrasés. Ça donne envie.

5) Du jus de coccinelle – pour le glaçage des bonbons. On a tous déja goûté aux bonbons de type skittles ou aux paillettes colorées comestibles utilisées pour décorer un gâteau… Leur glaçage solide à effet “laqué” est issu des sécrétions des femelles coccinelles, “gomme-laque” ou “shellac” dans le jargon scientifique.

6) De la laine de brebis – dans les chewing gum. Le lanoline est une substance obtenue à partir de la purification et raffinage du suint, partie grasse de la laine. Elle se cache sous le nom de “gomme base” ou “gum base”. Un repas, un café… Une brosse à dent ?

7) Des cheveux humains et des plumes de canard – dans le pain. La cystine ou la L-cysteine est un acide animé que l’on retrouve notamment dans les cheveux humains et les plumes de canard. Il n’est pas rare de retrouver la mention “L cystéine” sur l’étiquette des produits halal et kasher… Cette substance est aussi présente dans la plupart des pains industriels.

8) Du goudron de houille – colorant pour bonbons roses. Bien que le goudron de houille soit classé 199ème par l’ONU dans la liste des substances dangereuses, les industriels continuent à l’utiliser comme colorant alimentaire, notamment pour les bonbons et autres sucreries auxquels on veut donner une couleur rouge ou rosée.

9) De l’estomac de veau – dans le fromage. Un bon nombre de fromages contiennent de la présure, un coagulant naturel extrait du 4ème estomac de veau. Au Royaume-Uni, les consommateurs sont informés de la présence de présure dans le fromage pour aider les végétariens à choisir en toute connaissance de cause, mais dans le reste du monde, aucune indication n’est donnée à ce sujet. Vous n’avez plus qu’à essayer de deviner!

10) Du sable – dans le chili. Votre chili a un goût de vacances ? Rien d’étonnant, puisque certaines marques utilisent du silice, autrement dit du sable, comme anti-agglomérant.

Alors, lesquelles de ces substances avez-vous ingérées aujourd’hui ?

Source : Organicjar Traduction : bioalaune.com

http://www.nuooz.com/index.php/sante-science/163-les-10-ingredients-les-plus-degoutants-caches-dans-la-nourriture-industrielle

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Paris - dans Troubles alimentaires
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 16:11

 

Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur 

                    Le Havre (0617553269) et sa région,

                                    et PARIS (0613263992).


« Le burn-out des médecins généralistes n'est pas une fable »
Le Point (mediscoop)

 

Le Point se penche sur le « burn-out des médecins généralistes » : « Ce phénomène apparaissant notamment chez les individus très "impliqués professionnellement auprès d'autrui", il est logique qu'il affecte les meilleurs médecins, ceux qui ne comptent pas leur temps auprès des malades. Les résultats d'un sondage BVA (réalisé pour l'association Paroles de professionnels avec le soutien du laboratoire GSK) le prouvent ».
Le magazine explique que « deux enquêtes ont été menées en 2012 et en 2013 pour mieux identifier les déterminants de ce fameux burn-out chez des médecins exerçant dans la région Champagne-Ardenne.  […] L'objectif était de recueillir les attentes et besoins des patients vis-à-vis de leur praticien et de déterminer si la relation patients/médecin était un déterminant du burn-out des soignants ».
Le Point constate que « la charge de travail est la première cause de risque d'épuisement (46%). Cela s'explique aisément : il est difficile pour un médecin traitant de ne pas répondre aux demandes des patients qui l'ont choisi ».
L’hebdomadaire relève que « la seconde origine du burn-out se trouve dans la relation médecin/patients, compte tenu du comportement de ces derniers (41%). Arrivent ensuite les contraintes administratives (31%), qui pourraient - devraient - être allégées grâce à la mobilisation des instances institutionnelles ».
« Reste la relation patients/médecin, qui est d'ailleurs au cœur des préoccupations des deux groupes de personnes interrogées. La quasi-totalité des médecins interviewés convient que la disponibilité et l'écoute sont des éléments déterminants de la relation avec les patients. Mais ces derniers abusent parfois en étant trop exigeants sur le traitement et les horaires, en posant beaucoup de questions, en se montrant anxieux, hypocondriaques ou insatisfaits chroniques », remarque Le Point.
Le magazine relève que « les exigences des malades et de leurs familles sont sans cesse revues à la hausse. Ils sont plus experts dans leur pathologie qu'hier, plus demandeurs d'examens, de justification sur le diagnostic et le traitement. Ils souhaitent aussi recevoir des conseils, une aide psychologique, une aide sociale... ».
« Ces dernières demandes semblent disproportionnées par rapport au métier même du médecin, qui, de surcroît, n'y a pas été formé. Elles constituent donc une source fréquente d'épuisement. Elles peuvent même conduire les praticiens les plus impliqués et fragiles au suicide (selon les dernières estimations, les médecins mettent deux fois plus souvent fin à leurs jours que la moyenne de la population) », conclut l’hebdomadaire.

Vous souhaitez vivre mieux votre vie, 


contactez moi  au 06 17 55 32 69 ( LE HAVRE)

ou au 06 13 26 39 92 ( PARIS / téléphone )

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

hypnose-coaching-hypnobulanfr-0617553269-le-havre-6.png

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Paris - dans Burn out
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 16:32

UrgentCode : le QR Code pour les urgences

Rédigé par  | Le 08 septembre 2013 à 07:22

 

En cas d’accidents graves et moins graves, les secours et les autorités sont toujours confrontées à un problème majeur : qui appeler pour prévenir de la situation ? Car si les numéros sont souvent dans les portables, difficile d’y avoir accès sans connaître le code pour débloquer l’écran. UrgentCode répond à cette problématique en fournissant totalement gratuitement un QR Code à imprimer.

Les numéros à appeler pour les secours

UrgentCode est une nouveauté en France, le site www.urgentcode.com venant d’être lancé. Via un simple formulaire il est possible d’insérer son nom et prénom ainsi que jusqu’à 3 numéros de téléphone à appeler en cas d’urgence.

Totalement gratuit, le service répond au problème posé aux secours. Très peu de personnes gardent en effet sur elles les informations fondamentales dont nécessitent pompiers et urgentistes telles que le groupe sanguin, les allergies aux médicaments ou, tout simplement, le nom de ou des personnes à prévenir.

Grâce à ce QRCode fourni par le site UrgentCode et qu’il est possible d’imprimer autant de fois que nécessaire, les secours n’ont qu’à scanner le code pour avoir  un ou plusieurs numéros de téléphone de personnes susceptibles de leur fournir les informations nécessaires pour que les premiers soins soient effectués rapidement et de la meilleure manière qui soit.

Un service complètement gratuit et autofinancé


Le service UrgentCode est totalement sécurisé et gratuit et est issu de l’idée de Yann Allibert qui a complètement autofinancé le site. Il a simplement voulu apporter une réponse au problème de l’accès aux informations fondamentales pour les secours en cas d’urgence.

Naturellement, pour que le service fonctionne au mieux, il faut que non seulement la ou les personnes dont vous mettez le numéro soient au courant mais aussi qu’elles détiennent les informations vitales.

Sécuriser les enfants, mais pas seulement

Le premier usage de UrgentCode est sans doute destiné aux parents. En plaçant ce code dans des endroits stratégiques (tels que le dos du téléphone, le portefeuille ou encore le sac à dos ), ils peuvent être sûrs que les secours pourront les contacter très rapidement en cas de problème.

Mais il est évident que UrgentCode s’adresse aussi aux personnes âgées, aux personnes isolées et, au final, tout simplement à tout le monde.

Pour utiliser le service et recevoir son UrgentCode directement par mail, rendez-vous ici : www.urgentcode.com


Read more at http://www.lasantepublique.fr/politiques-publiques-et-organisation-des-soins/08092013,urgentcode-le-qr-code-pour-les-urgences,739.html#vPykpiivxHAAkIaw.99 

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Paris - dans actualité
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 09:37

Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur 

                    Le Havre (0617553269) et sa région,

                                    et PARIS (0613263992).

Trou de la Sécu: des taxes sur la cigarette électronique et les boissons énergisantes?

Par LEXPRESS.fr, publié le 12/09/2013 à  07:24

Selon Le Parisien le plan du gouvernement pour limiter en 2014 le déficit de la Sécurité sociale prévoierait 6 milliards de nouveaux prélèvements et économies via des taxes "comportementales". 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/deficit-de-la-securite-sociale-des-taxes-sur-la-cigarette-electronique-l-aspartame-et-les-boissons-energisantes_1280886.html#62pWaKuTO4ko61SZ.99 

Une taxe sur la cigarette électronioque pour combler le trou de la Sécurité sociale?

 

 

REUTERS/Regis Duvignau

 

Le plan du gouvernement pour limiter en 2014 le déficit de laSécurité sociale prévoit notamment de taxer les boissons énergisantes, les cigarettes électroniques, l'aspartame ou encore les vins transformés, selon un rapport révélé jeudi par Aujourd'hui en France/Le Parisien

Ces nouvelles taxes sur des produits jugés dangereux pour la santé, rapporteraient 6 milliards d'euros, selon le quotidien, pour un déficit estimé à 14,3 milliards d'euros pour 2013. Dès le 1er janvier, le gouvernement entend taxer à la fois la production et les importations de produits contenant de l'aspartame-acésulfame - un "faux sucre" réputé peu voire non calorique - ce qui rapporterait plus de 12 millions d'euros, selon le rapport. Il en irait de même pour les vins transformés qui seraient soumis à l'actuelle taxe sur les "premix" qui frappe déjà d'autres alcools arromatisés et sucrés.  

Cigarette électronique et Red Bull dans le collimateur

D'après le rapport, les 163 millions d'euros récupérés financeraient directement la branche maladie de la Sécurité sociale. Le gouvernement entend aussi mettre à contribution l'industrie du tabac en instaurant une taxe qui prendrait la forme d'un prélèvement payable par les buralistes, qui serait répercuté auprès des industriels et qui rapporterait 220 millions d'euros par an. Pour des motifs sanitaires, selon le rapport publié par Le Parisien, lacigarette électronique - utilisée d'après les professionnels par 5 millions de Français - serait également visée tout comme les boissons énergisantes avec la création d'une taxe spéciale "Red Bull", qui pourrait faire entrer 12,5 millions d'euros dans les caisses de la Sécu. 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie, 


contactez moi  au 06 17 55 32 69 ( LE HAVRE)

ou au 06 13 26 39 92 ( PARIS / téléphone )

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/deficit-de-la-securite-sociale-des-taxes-sur-la-cigarette-electronique-l-aspartame-et-les-boissons-energisantes_1280886.html#62pWaKuTO4ko61SZ.99 

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Paris - dans actualité
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 09:33

Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur 


                    Le Havre (0617553269) et sa région,


                                    et PARIS (0613263992).

Cancer: "La reconnaissance des approches complémentaires est le prochain défi"

Antoine Louvard, publié le 05/09/2013 à  21:11

Hypnose, relaxation, yoga, sophrologie... Sylvie Dolbeault, psychiatre à l'Institut Curie, explique l'importance des approches complémentaires aux traitements médicaux du cancer. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/cancer-la-reconnaissance-des-approches-complementaires-est-le-prochain-defi_1278854.html#BHpwJ6Du1idzrF4K.99 

Près de deux tiers (65%) des Français estiment que le cancer se guérit de mieux en mieux selon l'enquête Baromètre Cancer 2013.

 

 

afp.com/Alain Jocard

 

Près de deux tiers (65%) des Français estiment que le cancer se guérit de mieux en mieux selon l'enquête Baromètre Cancer 2013, révélée aujourd'hui par Viavoice et l'Institut Curie. 

Pour Sylvie Dolbeault, psychiatre et responsable de l'unité de psycho-oncologie du département interdisciplinaire de soins de l'Institut Curie, cette confiance s'explique par la réussite de nouvelles thérapeutiques alternatives, comme le yoga, la sophrologie ou l'hypnose.  

Deux Français sur trois estiment que les approches complémentaires sont importantes en complément des traitements médicaux du cancer. Que vous inspire ce chiffre?  

Il illustre bien le succès de ces approches auprès des patients. Ceux-ci veulent qu'on les considère en tant que personnes, et pas uniquement en tant que cancéreux ou cancéreuses. Le monde hospitalier apparait encore parfois trop technique, trop spécialisé. En cancérologie, il y a beaucoup de très bons spécialistes qui ne prennent pas toujours le temps d'expliquer leur travail, et le patient peut parfois se sentir tenu à l'écart.  

D'ailleurs, six français sur dix (59%) accordent une importance majeure à l'accompagnement psychologique. Je trouve ce chiffre relativement élevé, même si le mot "psy" a encore une consonance négative pour pas mal de gens. D'où l'intérêt de la communication entre le patient et son médecin. On peut toujours faire des progrès dans ce domaine.  

Vous êtes psycho-oncologue. En quoi consiste votre discipline?  

La psycho-oncologie est la prise en charge psychologique et psychiatrique des gens souffrant d'un cancer, pendant et après le traitement. Elle est exercée par des professionnels de la psychologie formés à la cancérologie. Voilà pour la définition. 

De façon plus pratique, nous essayons de repérer le plus tôt possible les besoins psychologiques des patients. Notre rôle est de les aider à surmonter leurs problèmes en rapport avec le cancer. Si le problème est antérieur à la maladie, on les redirige vers d'autres professionnels de la psychologie, extérieurs à l'hôpital. 

Le but est de limiter l'utilisation de médicaments, qui peuvent entraîner des effets secondaires, mais aussi de permettre au patient de reprendre au maximum en main son traitement. Il ne doit pas le subir. 

Les premiers contacts avec les patients sont très importants pour évaluer les besoins psychologiques de chacun. Les infirmières ont ici un rôle central.  

La prise en charge varie donc selon le patient.  

Bien sûr. Nous sommes à l'écoute de leurs expériences, car tous ne sont pas sensibles aux mêmes pratiques. Les différentes approches sont autant d'outils de travail pour que le patient apprenne à mieux gérer son stress, sa douleur, ses nausées après les chimiothérapies.  

Par exemple, des séances d'hypnose, avec un médecin formé à cette technique, peuvent aider à la gestion de douleurs chroniques. Mais pour d'autres, des exercices de relaxation seront plus efficaces.  

Les patients ont-ils en majorité recours à ces approches ?  

Non, il n'y jamais plus de 10% des patients suivis en psycho-oncologie.  

Pour quelles raisons ?  

D'abord parce que tout le monde n'en a pas besoin. Ensuite, il y a un problème de moyens financiers. Ces approches sont très peu reconnues par les autorités sanitaires à l'heure actuelle, et elles ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale. Le prochain défi est de les faire reconnaître, comme les soins palliatifs il y a une quinzaine d'années. Des études commencent à montrer leur rôle positif. 

Enfin, il arrive aussi qu'on repère des patients qui vont mal mais qui refusent de voir un psy. C'est même assez fréquent.  

Comment l'expliquez-vous ?  

Certains pensent toujours qu'avoir recours à nos services est un aveu de faiblesse, ou pire, de folie. Après discussion, c'est le patient qui décide, nous devons respecter son choix.  

L'étude montre que les jeunes accordent plus d'importance à ces techniques que leurs aînés, et les femmes plus que les hommes.  

Oui, et ces chiffres ne m'ont pas surprise. Les femmes consultent plus les psys que les hommes. Toutes les études le montrent.  

Même chose avec les jeunes. Ce sont des catégories pour lesquelles il apparait plus naturel de se faire aider. C'est, je crois, le poids de tabous et aussi des représentations du cancer et des psys encore en vigueur dans notre société.  

Comment se déroule le suivi psychologique du patient après la rémission?  

Le suivi psychologique est très important pendant la première année, avec le retour au travail, le fait de retrouver sa place dans sa famille, dans son couple... Une rémission peut être un moment pour faire le ménage dans sa vie. Ce sont des changements importants qui nécessitent un suivi.  

Après un an, si des améliorations sont constatées, on espace les séances et on met fin au suivi. Sinon, on oriente vers d'autres professionnels. Par exemple, ici, à l'Institut Curie, nous travaillons beaucoup avec les psychologues des Accueils cancer de la ville de Paris. 

Ces pratiques s'adressent-elles exclusivement aux malades?  

Non, nous pouvons également prendre en charge l'entourage. Parfois le patient réagit bien, mais ce sont les proches qui ont besoin d'un suivi. Or l'entourage doit être "soutenant", notamment avec le développement de l'hospitalisation de jour, quand le patient rentre chez lui après ses soins.  


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/cancer-la-reconnaissance-des-approches-complementaires-est-le-prochain-defi_1278854.html#BHpwJ6Du1idzrF4K.99 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie, 


contactez moi  au 06 17 55 32 69 ( LE HAVRE)

ou au 06 13 26 39 92 ( PARIS / téléphone )

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Paris - dans Soutien psychologique
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 12:07

 

 

 

 

 

Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur 

                    Le Havre (0617553269) et sa région,

                                    et PARIS (0613263992).

Portrait robot du psychopathe

Les noms qui nous viennent spontanément à l’esprit, à l’évocation du mot « psychopathe », sont ceux de Michel Fourniret, Marc Dutroux ou Guy Georges. En réalité, la psychopathie est un trouble du comportement relativement répandu (environ 1 % de la population) et fort heureusement, rares sont les psychopathes qui basculent dans le crime. La majorité d’entre eux vivent des vies normales. On peut en croiser dans tous les secteurs de la société. Mais apprenez tout de même à les détecter, de crainte que l’un d’eux ne s’immisce dans votre existence et ne la saccage...

Robert Hare est le grand spécialiste mondial de la psychopathie. Il a consacré sa vie à la définition de ce trouble du comportement qui prend la forme d’un syndrome de traits psychologiques. Les psychopathes possèdent généralement la plupart des caractéristiques suivantes :

De beaux-parleurs : ils sont souvent très doués à l’oral, d’autant qu’ils ne ressentent pas d’anxiété ou d’appréhension à parler en public. Ils ont réponse à tout et sont capables de moucher les meilleurs orateurs. Bagout extraordinaire, tchatche exceptionnelle, faconde hors-norme. Méfiance.

Charme, charisme, aura : les psychopathes sont souvent charismatiques. Certains se transforment en gourous dans des sectes. On leur prête naturellement des qualités de meneurs d’homme. Ce sont de grands séducteurs. Si vous les intéressez (parce que vous avez de l’argent, du pouvoir, du prestige), ils parviendront à gagner votre confiance.

Narcissisme : les psychopathes sont toujours très arrogants, mais certains parviennent à dissimuler ce trait de personnalité déplaisant sous une fausse modestie. Ils ont une vision grandiose de leur propre importance. Ils ont l’impression d’être des surhommes, des individus à part, des bienfaiteurs, des sauveurs. Ils se perçoivent comme le soleil de la scène sociale. Leurs démarches, toujours intéressées, seront souvent présentées comme des faveurs. Dans leur esprit, tout leur est dû car ils sont exceptionnels ; par conséquent, ils se servent. On parle souvent de leur « mégalomanie » ou de leur « égocentrisme ».

Absence d’empathie : les psychopathes sont abominablement dépourvus d’empathie. Ils n’ont pas de sentiments pour les autres : ni amour, ni amitié, ni compassion. Parfois, ils font même preuve de sadisme. Beaucoup mettent en scène, de manière théâtrale, leur empathie. Ils s’efforcent de se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas : des personnes sensibles avec un cœur grand comme ça.

Manipulateurs hors-pair : il existe de multiples manières de manipuler autrui. Les psychopathes possèdent un répertoire de techniques de manipulation particulièrement riche. Ils mentent avec un aplomb déconcertant ; ils peuvent vous culpabiliser en évoquant des obligations familiales ou professionnelles ; ils ont recours à des expressions-cadenas pour vous obliger à penser comme eux. Par exemple : « Quiconque pense le contraire est hypocrite ». Ils adoptent fréquemment une tonalité docte et se posent en dépositaires du savoir absolu. Ils tiennent des propos ambigus qui visent à vous faire comprendre leur pensée sans avoir à la formuler explicitement, pour éviter de se mouiller, etc.

Gestion virtuose de leur image : ils se comportent différemment selon les personnes à qui ils ont affaire. De sorte que certains les trouveront admirables, alors que d’autres auront perçu l’envers de la médaille : les mensonges, les manipulations, l’arrogance. Ils peuvent aussi se comporter très différemment en public et en privé, si bien qu’on a l’impression d’avoir affaire à un Dr Jekyll et Mr Hyde. Les psychopathes sont des communicants instinctifs. Ils ont un talent naturel pour donner d’eux-mêmes une image très flatteuse. Ils se font valoir pour le travail et les réalisations de leurs collègues ; ils bidonnent leur CV ; ils arrangent leur histoire ; ils traquent férocement tous ceux qui dans leur entourage ont compris à qui ils avaient réellement affaire et seraient susceptibles de faire tomber le masque.

La labilité logique : les psychopathes ont tendance à multiplier les erreurs de raisonnements. Ils accordent trop d’importance à certains faits, en minimisent d’autre. Leur esprit d’analyse, très sélectif, ne détecte que ce qui les arrange. Leur mémoire fonctionne de la même manière. Il leur arrive de se contredire dans une même phrase. Ils font des promesses qu’ils oublient peu de temps après. Ils commettent des lapsus, interprètent mal une situation. Tout cela pour vous manipuler. Après coup, ils vous diront qu’il s’agissait d’un « malentendu ».

Prise de risque : les psychopathes ont tendance à s’ennuyer et prennent plus de risques que les autres. Ils sont irresponsables et ont, semble-t-il, du mal à envisager toutes les conséquences de leurs actes. Ils ont fréquemment des trajectoires météoritiques. Du jour au lendemain, tout s’effondre comme un château de cartes. Parce que le psychopathe vit dans une bulle de présent. Il préfère jouir d’une gloire éphémère.

Absence de remords : ils ne ressentent jamais aucuns remords. Ils n’assument pas leurs responsabilités. Ils rejettent systématiquement la faute sur des boucs-émissaires. Ils essaient de culpabiliser les autres et de se faire passer pour de pauvres victimes. Ils minimisent les dommages qu’ils ont commis.

L’agressivité : les psychopathes sont toujours très agressifs et très combatifs. Ils ont aisément recours à des menaces. Ils conçoivent la vie comme une succession de combats avec, à chaque fois, un vainqueur et un vaincu. Ils sont déterminés à faire ce qu’il faut pour sortir vainqueur. Certains ont un tempérament explosif et peuvent en venir aux mains aisément. Ils abusent des procédures juridiques. Ils passent leur temps à dénigrer, à critiquer, à dévaloriser pour alimenter leur soi grandiose. Ce qu’ils font est exceptionnel ; ce que les autres font est banal.

La paranoïa : les psychopathes ont tendance à penser que tout le monde possède le même profil psychologique qu’eux. Si jamais on leur demande des comptes, ils crieront au complot. Ils ont souvent des tendances paranoïaques, pensent qu’on veut leur « faire la peau » ou qu’on leur a « baisé la gueule ». Ils n’ont aucun mal à imaginer que les autres commettent toutes sortes d’ignominies, car c’est ainsi qu’eux-mêmes se comportent. L’humanité est une confrérie de requins selon eux. Les psychologues disent qu’ils « projettent » sur autrui leurs propres dispositions psychologiques. Ils possèdent une connaissance intuitive du vice qui leur permet de voir le mal partout et notamment dans le bien. A leurs yeux, une amitié sincère devient du « copinage », du « piston », des « arrangements ». Ils peuvent se transformer en inquisiteurs féroces. Beaucoup de gens se font avoir et pensent qu’une personne qui dénonce avec virulence l’amoralité d’autrui est nécessairement exemplaire.

L’appétit de pouvoir : les psychopathes sont des « control freak ». Ils éprouvent le besoin de contrôler les gens qui gravitent autour d’eux et qu’ils perçoivent comme des objets ou des robots rats dont la seule fonction serait de subvenir à leurs besoins (psychologiques, matériels, sexuels). Ils sont dominateurs. Certains deviennent de parfaits tyrans domestiques. Ils occupent fréquemment des postes à responsabilité dans leur vie active. Ils s’entourent d’adjoints dociles et traquent tous ceux qui peuvent leur faire de l’ombre.

Ils connaissent la langue, mais pas la musique : le spectre émotionnel des psychopathes est pauvre. Ils apprennent tout au long de leur vie à simuler ces émotions qu’ils ne ressentent pas, notamment toutes celles qui relèvent de l’empathie et du sens moral : l’amour, l’attachement, la compassion, la honte, la tristesse, la dépression. On a souvent remarqué à leur propos qu’ils connaissent la langue, mais pas la musique. Les émotions qu’ils expriment sont parfois fausses. Ils ont tendance à en faire trop, leur style est grandiloquent, ampoulé, fleuri, pompier, truffé de métaphores. Il manque de sincérité. Les psychopathes manifestent leurs émotions à la manière d’adolescents sur MSN, en multipliant les points d’exclamation ou les smileys. Ils donnent l’impression d’une certaine immaturité émotionnelle.

Un style théâtral : les psychopathes ont tendance à en faire trop également sur le plan de la gestuelle. Ils ont un petit côté théâtral et parlent avec les mains, leur corps. Ils multiplient les mimiques, lèvent les yeux au plafond pour vous faire comprendre que vos propos sont stupides, ils soupirent, haussent des épaules, etc. Ils peuvent faire intrusion dans votre espace intime, vous toucher alors que vous les connaissez à peine. Ils outrepassent les étapes traditionnelles de l’amitié qui s’ébauche en s’efforçant de vous faire croire - trop vite - que vous êtes déjà les meilleurs amis du monde.

Le site du Pr Robert Hare

Ses ouvrages, en anglais :

Without conscience : the disturbing world of psychopaths among us

Snakes in suit : when psychopaths go to work (écrit avec le Pr Paul Babiak)

 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie, 


contactez moi  au 06 17 55 32 69 ( LE HAVRE)

ou au 06 13 26 39 92 ( PARIS / téléphone )

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

 


 

 

source : http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/portrait-robot-du-psychopathe-33661

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Paris - dans Pervers(e) Narcissique
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 09:32
Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Paris - dans Nervosité
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 13:52

Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur 

                    Le Havre (0617553269) et sa région,

et PARIS (0613263992).

Le RETARD CHRONIQUE: Trouble, addiction ou mauvaise gestion du temps?


Actualité publiée il y a 6h54mn
  

Psycho

 


L’histoire de Jim Dunbar, âgé de 57 qui après avoir été en retard toute sa vie, au travail, aux dîners et aux fêtes de famille, vient de se faire diagnostiquer avec trouble du retard chronique (chronic lateness) à l'hôpital Ninewells à Dundee (où il était d’ailleurs également en retard…) défraie la chronique. Cette propension à toujours être en retard est-il un trouble psychologique, ou simplement une mauvaise gestion du temps ? Bien que non référencé à ce jour dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM), on estime aujourd'hui que cette « affection » est associée au trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention (TDAH).

 

Des traits de personnalité caractéristiques ont déjà été associés au retard chronique.  Diana DeLonzor, consultant en management, auteur du livre «Never Be Late Again», explique, sur la base d’études psychologiques que l’habitude du retard (Lateness addiction) est difficile à surmonter, et que ses causes sont plus profondes qu’une simple mauvaise gestion de son temps. Elle invoque l'anxiété, une perception du temps et les niveaux d'adrénaline. Dans une étude menée à l’Université de San Francisco State auprès de 225 personnes, elle constate que près de 17% des participants sont en retard chronique, avec des traits caractéristiques, comme la remise des tâches à plus tard, des troubles alimentaires ou liés à l’alcool, l’addiction au jeu ou autres, un comportement à risque affiché, ainsi que les symptômes typiques TDAH, comme l’agitation et les difficultés d’attention et de concentration. L’auteur cite 3 types majeurs de retardataires chroniques, les « deadliners », les producteurs (producers) et les « professeurs distraits »…

 

Maladie du retard et TDAH : Un article de l’American Psychological Association évoque également ce lien entre la « chronic lateness » et le TDAH,  en revenant sur l’importance de traiter le TDAH, chez l’adulte, lorsqu’il n’a pas été diagnostiqué dès l’enfance. Car si la plupart des recherches sur le TDAH ont mis l'accent sur ​​les enfants, et si le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM- IV) fait état des symptômes du TDAH principalement chez l’enfant, un nombre croissant d’études montrent que la maladie peut avoir des conséquences sur la vie, à l’âge adulte. Ainsi, plusieurs études ont montré que plus de la moitié des enfants atteints de TDAH continueront à avoir des symptômes à l’âge adulte, avec des symptômes tels que l'incapacité à réguler le comportement, les émotions et l'attention évaluables aujourd’hui par plusieurs échelles. Parmi les symptômes évoqués, figurent également l’absence de « proactivité » face aux contraintes et aux événements de la vie et ce retard systématique qui traduit une difficulté à aller de l'avant.   

Un trouble qui rappelle la prévalence du TDAH chez l’adulte et pour lequel, apparemment, il existe des solutions, puisque Diana DeLonzor s’engage à venir, avec 7 mesures simples, à bout de cette habitude.

 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie, 


contactez moi  au 06 17 55 32 69 ( LE HAVRE)

ou au 06 13 26 39 92 ( PARIS / téléphone )

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

 

Sources:

Daily Mail Finally, an excuse for being late! Man, 57 who misses every appointment he makes is diagnosed with a medical condition - 'CHRONIC LATENESS'

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Paris - dans Troubles du comportement

Présentation

  • : HYPNOSE ERICKSONIENNE et coaching de vie Le Havre Honfleur Deauville Fécamp Yvetôt
  • HYPNOSE ERICKSONIENNE et coaching de vie Le Havre Honfleur Deauville Fécamp Yvetôt
  • : Hypnose éricksonienne, PNL (Programmation Neuro Linguistique ), EMDR et psychothérapie hypnotique sur Le Havre / Fecamp / Honfleur / Deauville / Pont Audemer / Jumièges / Yvetot...soutien téléphonique tarifé également.Programme " joueur", alcoolisme, drogue, victime, de pervers (e) narcissique ... (à votre service depuis 1995)
  • Contact

Profil

  • HYPNOTHERAPEUTE
  • Hypnothérapeute, Praticien Programmation Neuro Linguistique (Coaching). Diplômé de l'IFHE en Hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose et Hypnose Humaniste, PNL. A votre domicile et à votre service depuis 1995. LE HAVRE HONFLEUR DEAUVILLE FECAMP YVETOT 0617553269. (autres villes dans le secteur)
  • Hypnothérapeute, Praticien Programmation Neuro Linguistique (Coaching). Diplômé de l'IFHE en Hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose et Hypnose Humaniste, PNL. A votre domicile et à votre service depuis 1995. LE HAVRE HONFLEUR DEAUVILLE FECAMP YVETOT 0617553269. (autres villes dans le secteur)

Recherche