Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 13:03
Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur Nancy (0613263992) et Le Havre (0617553269) et sa région, il se déplace à votre domicile.

 Praticien en Programmation Neuro Linguistique,

 il est également votre coach de vie.
 DÉPRESSION POST-PARTUM: Une mère sur 7 fait bien plus qu’un baby-blues

Actualité publiée AS
 
JAMA Psychiatry


Baby blues ou dépression post-natale? Les auteurs rappellent la différence
 :
Une jeune mère sur 7 fait l’expérience de la dépression postnatale cependant, rares sont celles qui auront accès à un traitement adapté. Car, malgré les visites pré et post-natales et les questions posées pour détecter la dépression, très peu de ces femmes sont « dépistées » ou identifiées à risque de dépression ou d'autres troubles de santé mentale et très peu reçoivent les soins et le traitement dont elles ont besoin.

·         Le «baby blues» est une forme légère de dépression qui survient après l'accouchement, généralement jusqu'à 10 jours après l'accouchement, et affecte environ une mère sur 2. Le baby blues peut durer de quelques heures à quelques jours. Aucun traitement médical n’est nécessaire.

·         La dépression du post-partum repose sur un ou plusieurs épisodes dépressifs majeurs, au sens des symptômes de la dépression (DSM) dans les 4 à 6 semaines suivant l’accouchement. Mais certaines études reconnaissent une période d’apparition plus longue, soit durant l’année qui suit l’accouchement. Les symptômes les plus fréquents sont des difficultés à s’endormir, l’hyperactivité, l’irritabilité, l’anxiété, la fatigue et les difficultés de concentration.

Ces chercheurs de l’Université de Pittsburgh ont interrogé 10.000 femmes, dépistées pour la dépression postnatale (DPN), par entretien téléphonique, 4 à 6 semaines après leur accouchement. Les chercheurs invitaient ensuite les femmes susceptibles d’être atteintes à participer à un examen  plus approfondi. Alors que des recherches précédentes rapportent que 20 % des femmes sont touchées par la dépression dans la première année après la naissance, ici,

·         14% des femmes ont été dépistées positives pour une dépression postnatale probable,

·         parmi ces femmes, 19,3% avaient eu des pensées d’automutilation, soit 3,2% du total de l’échantillon.

·         la dépression apparaît comme le diagnostic le plus fréquent (68,5%),

·         cependant une femme sur 5 à DPN probable est diagnostiquée avec trouble bipolaire (22,6%).

·         Les femmes dépistées positives étaient plus susceptibles d'être jeunes, afro-américaines,  appartenant à une minorité et à faible niveau d’éducation.

·         Chez les femmes dépistées positives, les chercheurs ont constaté la survenue de plupart des épisodes après l'accouchement (40,1%), environ un tiers pendant la grossesse (33,4%), et environ un quart avant la grossesse (26,5%).

Faut-il aller vers un dépistage systématique ? Certains États américains pratiquent aujourd’hui le dépistage généralisé de la dépression postnatale, en France, comme au Royaume-Uni, il n'existe pas de programme national de dépistage de la dépression post-natale. En France, les recommandations de 2005 de la HAS insistent sur l’importance de dépister des difficultés psychiques et d’envisager des interventions lors de l’entretien individuel ou en couple proposé aux femmes enceintes au cours du 1er trimestre de la grossesse, ou plus tardivement si nécessaire. Ici, les auteurs appellent les médecins généralistes et les sages-femmes à faire ce travail d’identification des femmes à risque en posant des questions de dépistage à la fois en périodes prénatale et postnatale et à évaluer, le cas échéant, à l’aide d’échelles, comme l’Edinburgh postnatal depression scale(EPDS). Enfin, le résultat surprenant d’incidence du trouble bipolaire incite à s’attacher à faire la distinction, les traitements étant différents, entre trouble bipolaire et dépression post-natale.

SourceJAMA Psychiatry doi:10.1001/jamapsychiatry.2013.87 online March 13 2013 Onset Timing, Thoughts of Self-harm, and Diagnoses in Postpartum Women With Screen-Positive Depression Findings 

 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,


contactez moi au 06 17 55 32 69 ( région Havraise )

ou au 06 13 26 39 92 ( NANCY)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Nancy - dans Grossesse
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 12:46
Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur Nancy (0613263992) et Le Havre (0617553269) et sa région, il se déplace à votre domicile.

 Praticien en Programmation Neuro Linguistique,

 il est également votre coach de vie.

 « Le sommeil des Français, ce colosse aux pieds d'argile » 
Le Monde , Le Parisien 

En cette Journée du sommeil, Le Monde observe que « la durée du sommeil va décroissante et les troubles du sommeil, pernicieux, [sont] à l'origine de nombreux dysfonctionnements de la santé ». Le journal relate les résultats d’un sondage OpinionWay pour l'Institut national du sommeil et de la vigilance (Insv) et la mutuelle MGEN, notant qu’« en 2012, le temps de sommeil des Français est resté à peu près stable, de 7 heures en moyenne en semaine et de 8 heures le week-end, par rapport à 2011. […] Cette durée de sommeil correspond à la moyenne préconisée par les spécialistes ».

Le Pr Damien Léger, président de l’Insv, remarque cependant que « 30% des Français dorment moins de 6 heures, en deçà du seuil réparateur. Ce sont souvent des jeunes actifs avec de longs trajets de transports ». Le Monde note ainsi que « 30% des sondés affirment dormir entre 2 et 6 heures par jour en semaine, et ils sont 12% à conserver ce rythme le week-end. […] Ce manque de sommeil est lié à un risque plus élevé d'obésité, de diabète et de maladies cardiovasculaires », rappelle le quotidien.

Le journal relève que « le rythme de sommeil des Français est déréglé par des réveils nocturnes. Près de 7 sondés sur 10 (69%) affirment se réveiller au moins une fois la nuit, dont 11% disent se réveiller au moins trois fois chaque nuit. Plus d'un tiers des personnes interrogées (36%) affirme souffrir d'au moins un trouble du sommeil ». « L'insomnie est le trouble le plus fréquemment cité par les répondants (18%), devant les troubles du rythme du sommeil (17%), le syndrome des jambes sans repos (6%) et le syndrome d'apnée du sommeil (5%) », continue Le Monde.

Le quotidien indique en outre que « les nuisances environnementales, thème de cette 13e Journée du sommeil, participent aux troubles du sommeil : 24% des Français interrogés sont exposés à l'éclairage public dans leur chambre, les trois-quarts disposent d'au moins un appareil électronique dans la pièce où ils dorment et 42% dorment avec leur téléphone mobile allumé. […] Dans 9 cas sur 10, le bruit qui dérange provient de l'extérieur, émis pour l'essentiel par les transports (61%) ».

« L'enquête pointe d'autres habitudes peu propices à un sommeil de qualité. Il y a ceux qui dorment avec leur animal favori ou encore avec les portables, radio, téléviseurs, ordinateurs et tablettes, présents dans 3 chambres à coucher sur 4 », ajoute Le Monde.

Le Parisien consacre pour sa part près d’une page à « une arme antironflement ». Le journal note en effet que « 15 millions de Français indisposent leur entourage dès qu’ils ferment l’œil. Pour éviter les décibels intempestifs, une nouvelle méthode est lancée ». Le quotidien évoque l’orthèse de la société Oniris, « sorte de protège-dents façon boxeur qui, en avançant la mâchoire, empêche les ronflements. Elle est vendue environ 80 € sur Internet ou en pharmacie, alors que les orthèses disponibles sur le marché jusqu’à présent coûtent entre 400 et 800 € », observe Le Parisien.

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,


contactez moi au 06 17 55 32 69 ( région Havraise )

ou au 06 13 26 39 92 ( NANCY)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Nancy - dans Insomnies
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 12:42
Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur Nancy (0613263992) et Le Havre (0617553269) et sa région, il se déplace à votre domicile.

 Praticien en Programmation Neuro Linguistique,

 il est également votre coach de vie.
 TROUBLES du COMPORTEMENT ALIMENTAIRE: Mauvaise alimentation, mauvaise humeur

Actualité publiée AS
 
American Psychosomatic Society


Les chercheurs ont recueilli ces données auprès de participantes en situations réelles : « 
Nous nous sommes intéressés à l'étude de femmes dans leur vie de tous les jours pour suivre leur humeur et leurs habitudes alimentaires, et obtenir ainsi une image plus précise de la relation entre les émotions et l’alimentation ». 131 femmes aux habitudes alimentaires malsaines, préoccupées par la forme de leur corps, leur silhouette et leur poids, mais sans diagnostic de troubles alimentaires ont été équipées d’ordinateurs portables qui les incitaient régulièrement dans la journée à répondre à des questions sur leur état d'esprit et leurs comportements alimentaires.
Les troubles du comportement alimentaire (TCA) ou les comportements alimentaires malsains dégradent aussi l’humeur, suggère cette étude de la Penn State, menée sur plus d’une centaine de femmes et présentée lors de la Réunion annuelle de l’American Psychosomatic Society. Alors que les femmes se soucient généralement de leur alimentation et de leur image de soi, ces comportements alimentaires malsains vont entraîner une aggravation l’humeur, une fois ces épisodes…consommés.

Une dégradation de l’humeur lorsqu’elle est « mauvaise »: Kristin Heron, chercheur à la Penn State et son équipe constatent une dégradation de l’humeur qui intervient non pas juste avant ces comportements alimentaires malsains mais à la suite de ces épisodes. Elle parle ici de comportements alimentaires sérieux tels que des crises de boulimie, la perte de contrôle de son alimentation ou encore de l’anorexie ou autre forme de restriction de l’apport alimentaire. Cette constatation est effective chez des participantes dont l’humeur est déjà dégradée avant ces comportements. Car en cas d’humeur positive, l’humeur n’est pas modifiée par ces épisodes de comportement alimentaire malsain.

Des résultats qui confirment l’importance de la santé mentale et de sa surveillance dans la gestion du poids et suggère l’efficacité des thérapies cognitivo-comportementales pour les patientes qui combinent troubles de l’humeur et TCA.

Source: Penn State Unhealthy eating can make a bad mood worse

 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,


contactez moi au 06 17 55 32 69 ( région Havraise )

ou au 06 13 26 39 92 ( NANCY)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Nancy - dans Troubles alimentaires
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 12:34
Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur Nancy (0613263992) et Le Havre (0617553269) et sa région, il se déplace à votre domicile.

 Praticien en Programmation Neuro Linguistique,

 il est également votre coach de vie.
DÉPRESSION: La méditation peut la prévenir, chez les jeunes aussi

Actualité publiée AS
 
Mindfulness


La méditation en pleine conscience est une forme de thérapie basée sur l'exercice de «l'écoute», la concentration sur la respiration, les sensations corporelles et le mental. Elle peut se pratiquer assis, en marchant ou en pratiquant le yoga. Cette forme de méditation a déjà montré ses bénéfices 
pour la maîtrise des émotions, pour lutter contre le stress, la solitude et même les maladies cardiovasculaires, avec des effets durables dans le cerveau.
 Or la dépression est souvent ancrée dans une spirale de sentiments négatifs et de préoccupations. En apprenant à identifier ces sentiments et ces pensées, chacun peut mieux intervenir pour briser la spirale.
Alors que la méditation « en pleine conscience » a déjà montré sa capacité à améliorer la stabilité émotionnelle et la réponse au stress*, cette étude de l’Université de Louvain suggère que pratiquée à l'école, cette thérapie pourrait contribuer à réduire le risque de de dépression chez les adolescents. Première à examiner l'intérêt d’une telle thérapie sur un large échantillon d'adolescents dans un cadre scolaire, l’étude montre, dans la dernière édition de la revueMindfulness, que « travailler sur l’attention et la concentration » permet de réduire, sur le long terme, les symptômes de dépression.

Deux fois moins de jeunes déprimés ! Cette étude randomisée contrôlée menée  dans 5 écoles secondaires en Flandre, en Belgique auprès de 408 étudiants âgés de 13 à 20 ans est la première à tester l’efficacité d’une thérapie de l’attention sur le risque de dépression. Les élèves ont été divisés en un groupe test, qui a reçu a reçu une formation à la méditation en pleine conscience et un groupe témoin. Les deux groupes ont rempli un questionnaire sur leurs éventuels symptômes de dépression, niveaux de stress ou d'anxiété, au départ de l’étude, puis après la formation, puis enfin 6 mois plus tard.

·         Au départ, le groupe test et le groupe témoin avaient sensiblement le même taux de participants à symptômes (21 vs 24%),

·         après la formation, ce taux apparaît significativement plus faible dans le groupe test: 15% vs 27%,

·         6 mois après la formation, encore plus faible soit 16% vs 31%.

 

Les résultats suggèrent qu’une thérapie de l'attention, comme la méditation en pleine conscience, peut contribuer à réduire les symptômes de dépression ainsi que leur développement, y compris chez les jeunes. Une thérapie qui pourrait donc être bénéfique pour les groupes des jeunes les plus vulnérables.

Source: March 2013 School-Based Prevention and Reduction of Depression in Adolescents: a Cluster-Randomized Controlled Trial of a Mindfulness Group Program 

 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie, faire de l'hypnose humaniste, apprendre l'auto hypnose...


contactez moi au 06 17 55 32 69 ( région Havraise )

ou au 06 13 26 39 92 ( NANCY)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Nancy - dans Hypnose
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 15:39

L'hypnose éricksonienne à votre domicile pour Nancy, Le Havre (+70 km)

Dimitri Bulan (centre Hypnobulan) est Hypnothérapeute diplômé de l'IFHE et membre de l'AFNH et également Praticien en Programmation Neuro Linguistique. Il solutionne vos problématiques par les techniques de l'hypnose éricksonienne et de la programmation neuro-linguistique.

Toutes les consultations se font au domicile du patient, permettant ainsi un maximum de confort dans l'environnement du changement.

 

RDV NANCY : 06 13 26 39 92

(10 RUE DES CHALIGNY)

 

RDV LE HAVRE : 06 17 55 32 69

(RUE ROBERT LE DIABLE)


Les pathologies traitées sont :

les addictions (alcool, drogues, jeux, sexe, tabac, etc.)

les adultes (thérapie de couple, grossesse et suivi psychologique, problèmes de couples, sexologie : anorgasmie, troubles de l'érection, de l'éjaculation, impuissance, nymphomanie, pudeur)

les comportements (avec l'alimentation, anorexie, boulimies; les phobies, la prise de poids, les troubles obsessionnels compulsifs ou TOC)

les délires et les hallucinations

le deuil et la rupture

la douleur (fibromyalgie, migraines,troubles-musculo-squelettique ou TMS)

les enfants (apprentissages, dyslexie, éducation des enfants, examens, hyperactivité, vie scolaire)

la nervosité (anxiété, insomnie, ulcères, bégaiement, difficultés de communication, mutisme, dépression, tendances suicidaires, maladies de peaux, stress lié à un accident, stress lié à une agression, stress professionnel, suites d'un viol)

Le soutien téléphonique est également prévu comme consultation thérapeutique. L'hypnose éricksonienne solutionne des problématiques comme les addictions, dépendances, insomnies, dépressions, etc.

Le couple (quel qu'il soit) est également abordé en thérapie de couple.

L'hypnose éricksonienne convient à toutes et à tous, y compris les enfants.

J'exerce mon métier :

En tant que hypnothérapeute (hypnologue)

Distinctions et associations :

IFHE

AFNH

PrestationsAssistance et/ou consultations en ligne et/ou téléphoniques :

Programmation neuro linguistique sur toute pathologie

Nous sommes spécialisés dans les traitements suivants :

Hypnose éricksonienne Hypnose humaniste Programmation Neuro Linguistique Coaching intégratif

Nos cours de formation et ateliers :

Communication et langage en entreprise

Communication et langage professions médicales et paramédicale

Cours de formation et/ou ateliers donnés à :

CFE/CGC

Domaines professionnels :

Addiction aux drogues

Orientation des thérapies :

Cognitivo-comportementale

Humaniste

Intégrative

Techniques psychothérapiques :

Thérapie brève

Hypnose

Programmation neuro-linguistique (PNL)

Art-thérapie

Thérapies de groupe :

Familiale

Types de patients :

Adultes

Enfants

Adolescents

Familles

Couples

Institutions

Déplacements et consultations chez les patients :

oui

Services supplémentaires du centre :

Coaching

Sexologues

Ressources humaines

Zone d'activités

Basse - Normandie

Calvados : HONFLEUR / DEAUVILLE

Lorraine

Meurthe-et-Moselle : NANCY

Haute - Normandie

Seine-Maritime : LE HAVRE + 70KM

Services

Aide psychologique

Anxiété

Phobies

Insomnie

Hyperactivité

Dépression

Anorexie

Boulimie

Addiction

Dyslexie

Stress

Maltraitance

Personnes handicapées

TOC

Agressions

Psychothérapie

Thérapie couple

Thérapie familiale

Hypnose

Psychologie en ligne

Psychologue à domicile

Victimologie

Psychologie enfant

Phobie scolaire

Hyperactivité enfant

Insomnie enfant

Psychologue ado

Psychologue enfant précoce

Psychologie travail

Coaching entreprise

Harcèlement travail

Informations supplémentaires

Dimitri Bulan, diplômé depuis 2009, propose des consultations :

- en rendez-vous à domicile durant 1h30 à 2h. La première partie se réalise en conversation active (PNL) et la deuxième, en hypnose éricksonienne (90 euros).

- en consultations téléphonique qui durent 60 minutes en moyenne (50 euros).

.

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Nancy - dans Hypnose
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 17:47
Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur Nancy (0613263992) et Le Havre (0617553269) et sa région, il se déplace à votre domicile.

 Praticien en Programmation Neuro Linguistique,

 il est également votre coach de vie.
 INSUFFISANCE CARDIAQUE: L'insomnie éreinte aussi le cœur

Actualité publiée SL
 
European Heart Journal


Ainsi, les participants ayant déclaré au moins 3 symptômes d’insomnie, tels qu’une difficulté à s’endormir, à rester endormi et à avoir un sommeil de qualité présentent un risque multiplié par 4 d'insuffisance cardiaque par rapport aux participants exempts de symptômes. Si le caractère dose-dépendant de ces conclusions évoque la relation de causalité entre l’insomnie et l’insuffisance cardiaque, c’est bien seulement l’association entre ces 2 affections qui est confirmée. Un résultat néanmoins important alors que peu d'études ont cherché à déterminer si l'insomnie pouvait jouer un rôle dans l'augmentation du risque d’insuffisance cardiaque plus tard dans la vie.

Environ un tiers d’entre nous connait des épisodes d'insomnie mais sans savoir à quel point perdre le sommeil épuise aussi le cœur. C’est en effet un risque triple d'insuffisance cardiaque qu’associe, à l’insomnie, cette étude norvégienne. Ces conclusions publiées dans l’édition du 5 mars de l’European Heart Journal montrent un risque plus élevé d'insuffisance cardiaque avec une prévalence augmentée des symptômes de l’insomnie.

Ces chercheurs de lNorwegian University of Science and Technology, du Nord-Trøndelag Health Trust (Norvège) et du Karolinska Institutet (Suède) ont analysé les données de plus de 54.403 participants d’une cohorte norvégienne pour examiner l'association entre l'insomnie auto-déclarée et le risque d'insuffisance cardiaque. Le questionnaire sur l’insomnie comportait 3 questions,

·         Avez-vous eu des difficultés à vous endormir au cours du mois précédent ? (jamais, parfois, souvent, tous les soirs).

·         Avez-vous eu tendance à vous réveiller trop tôt sans pouvoir vous rendormir au cours du mois précédent ? 

·         A quelle fréquence éprouvez-vous des troubles du sommeil ? (jamais, quelques fois par an, une à deux fois par mois, environ une fois par semaine, plus d'une fois par semaine)

·         Les autres facteurs de confusion (les antécédents médicaux, les facteurs de mode de vie dont l'activité physique, la consommation d'alcool, le tabagisme, la prise de médicaments, les symptômes de dépression et d’anxiété ainsi que les mesures de la pression artérielle, le poids, la taille, le tour de taille et le taux de cholestérol ont été pris en compte. L’analyse statistique montre que,

·         3,4% des personnes déclarent avoir des troubles du sommeil chaque nuit

·         2,5% des difficultés à rester endormi presque chaque nuit

·         8,1% un mauvais sommeil plus d'une fois par semaine

1.412 cas d'insuffisance cardiaque ont été recensés sur 11 ans.

·         Aucune relation significative n’est constatée entre l'un de ces symptômes à titre individuel et le risque d'insuffisance cardiaque après ajustement pour les facteurs de risque cardio-vasculaires,

·         aucune association significative n’est constatée entre un ou deux symptômes d'insomnie et le risque d'insuffisance cardiaque,

·         mais une tendance générale significative d’augmentation du risque d'insuffisance cardiaque est constatée avec le plus grand nombre de symptômes rapportés et après ajustement pour les facteurs de risque cardio-vasculaires.

Ainsi, les participants présentant 3 symptômes ont un risque multiplié par 4 de développer une insuffisance cardiaque (RR : 4,53, IC : 95% de 1,99 à 10,31).Cette tendance générale à l’augmentation du risque d'insuffisance cardiaque avec un plus grand nombre de symptômes devient non significative après ajustement pour la dépression, mais subsiste avec l'anxiété. L’insomnie est donc associée au risque d'insuffisance cardiaque, un résultat somme toute logique puisque l'insomnie est associée à une fréquence cardiaque accrue, une élévation de la pression artérielle et des taux élevés de certaines substances chimiques associées à l'inflammation. Si ces résultats étaient confirmés par d'autres études, l'évaluation des symptômes d'insomnie pourrait faire partie des mesures de prévention des maladies cardiovasculaires.

Source: European Heart Journal doi: 10.1093/eurheartj/eht019  online Mar

 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,


contactez moi au 06 17 55 32 69 ( région Havraise )

ou au 06 13 26 39 92 ( NANCY)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Nancy - dans Insomnies
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 17:42
Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur PARIS (0613263992) et Le Havre (0617553269) et sa région, il se déplace à votre domicile.

 Praticien en Programmation Neuro Linguistique,

 il est également votre coach de vie.
 GROSSESSE et TABAC: La cigarette de Grand-mère fait l’asthme des petits-enfants


Actualité publiée AS
 

Review of Obstetrics & Gynecology


Les chercheurs, le Pr John S. Torday et le Dr
  Virender K. Rehan ont mené leur étude sur des rats femelles enceintes qui, ayant reçu de la nicotine mettent au monde des petits asthmatiques qui eux-mêmes donneront naissance à des petits rats asthmatiques, malgré l'absence d’exposition à la nicotine. Ces résultats suggèrent la marque épigénétique laissée par la nicotine sur le génome, rendant la future progéniture plus sensible aux maladies respiratoires. Une autre étude menée auprès d’enfants du sud de la Californie avait déjà montréque le tabagisme de la grand-mère durant la grossesse augmente le risque d'asthme chez les petits-enfants indépendamment du tabagisme, ou non, de la mère.
Conclusion marquante de cette étude de l’Université de Californie (UCLA) qui associe les habitudes tabagiques de la grand-mère à l'asthme de ses petits-enfants. Une transmission multi-générationnelle qui suggère que les facteurs environnementaux d’aujourd'hui laisseraient leur marque épigénétique sur les générations à venir. Des résultats présentés dans l'édition de mars de la Review of Obstetrics & Gynecology.

La nicotine, un facteur épigénétique : Les chercheurs concluent ainsi que les facteurs environnementaux vécus pendant la grossesse affectent non seulement l'enfant in utero, mais aussi les futures générations. Ils suggèrent que cette transmission multi-générationnelle pourrait expliquer pourquoi 98% des maladies héréditaires humaines ne rentrent pas dans le cadre des règles de la génétique mendélienne. Car ici la cause de l'asthme de la deuxième génération résulte bien d’une modification épigénétique, la nicotine ayant impacté à la fois les cellules pulmonaires et les cellules sexuelles, entraîné un développement des poumons à partir de cellules se développant anormalement, entraînant finalement l'asthme.

Le tabagisme durant la grossesse, un impact sur plusieurs générations : Le Dr Rehan, qui a mené de nombreuses études sur les effets de la nicotine note également que la prévalence de l’asthme augmente, tout comme celle du tabagisme chez les femmes… Ainsi, aux Etats-Unis, 12% des femmes continueraient à fumer pendant leur grossesse. Éliminer le tabagisme pendant la grossesse permettrait déjà de réduire considérablement la prévalence de l'asthme non seulement chez la prochaine génération, mais plus que probablement chez les suivantes.

Source: Review of Obstetrics & Gynecology March 2013, DOI 10.1586/eog.12.79  An epigenetic ‘smoking gun’ for reproductive inheritance (Visuel © DenisNata - Fotolia.com)

 

 

 


Vous souhaitez vivre mieux votre vie, 


contactez moi au 06 17 55 32 69 ( région Havraise )

ou au 06 13 26 39 92 ( PARIS)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Nancy - dans Addiction tabac
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 17:29
Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur Nancy (0613263992) et Le Havre (0617553269) et sa région, il se déplace à votre domicile.

 Praticien en Programmation Neuro Linguistique,

 il est également votre coach de vie.
 ANOREXIE SÉVÈRE: Le grand espoir de la stimulation cérébrale

Actualité publiée SL
The Lancet


C’est la première fois qu’un essai clinique, ici canadien, vient évaluer l’efficacité de la stimulation cérébrale profonde chez des patients atteints d’anorexie sévère. S’il s’agissait dans un premier temps de tester déjà son innocuité, l’essai constate sur 3 des 6 patients inclus une amélioration de l'humeur, une diminution de l’anxiété et une augmentation de leur indice de masse corporelle (IMC).

Alors que la prise en charge, même précoce des adolescents souffrant d'anorexie mentale, ne parvient à rétablir une alimentation et un poids normaux que dans 30 à 60% des cas, que cette « récupération » est de plus en plus difficile avec la durée de la maladie, cette étude présentée dans l’édition du 7 mars du Lancet apporte un immense espoir aux familles et aux patients victimes de ce trouble du comportement alimentaire. Car, sur des patients atteints d’une anorexie sévère et réfractaire aux traitements standards, la stimulation cérébrale profonde (SCP) montre ici des résultats très prometteurs.

Un premier résultat, certes à confirmer mais prometteur et important alors que l’anorexie entraîne un taux de mortalité de 6% à 11%, est associée au risque de TS et reste l’un des troubles psychiatriques les plus difficiles à traiter, d’autant qu’il survient majoritairement à l’adolescence, plutôt chez les jeunes femmes. Alors que la stimulation cérébrale profonde est déjà utilisée pour traiter la maladie de Parkinson et testée pour traiter les troubles de la mémoire, dont l’Alzheimer et les conséquences cognitives des lésions cérébrales liées à l’AVC, ces chercheurs du Krembil Neuroscience Center et de l’University Health Network (Canada) ont souhaité évaluer la sécurité de la SCP et son impact potentiel sur les résultats cliniques de 6 patients atteints d’anorexie chronique, sévère et réfractaire au traitement, de sexe féminin, âgés entre 24 et 57 ans, et avec IMC moyen de …13,7. Ces patients souffraient d’anorexie depuis en moyenne, 18 ans et 5 d’entre eux avaient des antécédents d'hospitalisations liés à leur anorexie.

La cible, le cortex cingulaire subcallosal : Les chercheurs ont identifié par IRM le cortex cingulaire subcallosal, la cible choisie pour la procédure de SCP car déjà connue pour améliorer les symptômes chez les patients atteints de dépression réfractaire au traitement. La procédure a été réalisée sous anesthésie locale et 10 jours après l’intervention chirurgicale, les patients sont retournés à l'hôpital pour SCP. Les évaluations psychométriques ont été répétées à 1, 3 et 6 mois après la chirurgie. L'IMC a été calculé à 2, 3, 6 et 9 mois après l'activation.

Bonne tolérance et amélioration clinique dans 50% des cas : Les chercheurs signalent que la SCP a été généralement bien tolérée, avec seulement 1 événement indésirable grave (une crise 2 semaines après l’implantation initiale). 2 mois après l’intervention, les patients avaient perdu du poids, mais, 3 mois après, 5 des 6 patients se sont stabilisés et ont pris du poids. 9 mois plus tard, 3 des 6 patients parvenaient à maintenir un poids plus élevé qu'avant le début du traitement. De plus, la SCP a été associée à une amélioration de l'humeur, une réduction de l'anxiété, un meilleur équilibre affectif et une moindre fréquence des comportements obsessionnels compulsifs chez 4 des 6 patients et à une meilleure qualité de vie chez 3 des 6 patients, après 6 mois de stimulation. Ces effets cliniques ont été accompagnés de modifications du métabolisme cérébral du glucose.

Un commentaire publié dans la même édition juge également ces résultats «prometteurs» et porteurs d’espoir pour les patients atteints de  formes particulièrement sévères d’anorexie et leurs familles.

Source: The Lancet  7 March 2013 doi:10.1016/S0140-6736(12)62188-6  Subcallosal cingulate deep brain stimulation for treatment-refractory anorexia nervosa: a phase 1 pilot trial  et 7 March 2013 doi:10.1016/S0140-6736(13)60057-4 DBS for treatment-refractory anorexia nervosa

Vous souhaitez vivre mieux votre vie, l'hypnose stimule le cerveau de façon naturelle.


Contactez moi au 06 17 55 32 69 ( région Havraise )

ou au 06 13 26 39 92 ( NANCY)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Nancy - dans Troubles alimentaires
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 15:32
Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur Nancy (0613263992) et Le Havre (0617553269) et sa région, il se déplace à votre domicile.

 Praticien en Programmation Neuro Linguistique,

 il est également votre coach de vie.

 Le stress serait la cause de plus de 60% des consultations chez le médecin. Il touche un public très large, quelque soit l’âge et le niveau social. Le stress devient inquiétant lorsqu’il persiste car il peut devenir dangereux pour la santé.

Que se passe-t-il dans l’organisme en situation de stress ?


Selon l'endocrinologue Hans Selye, le stressest une réponse normale d’adaptation de l’organisme aux contraintes et aux agressions qu’il subit. Il déclenche une succession de réactions qui permettent à l'organisme de gérer la situation et de réguler le stress causé par cet événement déclencheur.

Le processus du stress comprend 2 phases :
La phase d’alarme : L’organisme réagit à cette « attaque » en stimulant les glandes surrénales afin qu’elles libèrent de l’adrénaline et que le corps puisse réagir immédiatement. Le rythme cardiaque et la tension artérielle augmentent, certains muscles se contractent et du glucose est libéré dans le sang.
La phase de résistance : L’organisme libère ensuite d’autres hormones, dont le cortisol (hormone qui  intervient dans la régulation de la tension artérielle, de la fonction cardiovasculaire, de la fonction immunitaire), la dopamine (= hormone du plaisir), des endorphines (= hormones du bien-être), la sérotonine (= hormone du sommeil et de l'apaisement).
Une fois la situation stressante apaisée et contrôlée, une réaction de détente s’enclenche. Après une période de repos l’organisme retourne à son métabolisme naturel.

Quand le stress rend malade…


 Il arrive parfois que la situation stressante dure plus longtemps ou qu'elle se reproduise fréquemment.  L’organisme entre alors dans la 3ème phase : la phase d’épuisement. Les hormones produites afin de gérer les situations stressantes sont produites quasi-continuellement ce qui coûte à l'organisme une énergie bien trop importante. L’excès de cortisol bloque la production de nouveaux neurones dans l’hippocampe (région du cerveau qui agit sur l’humeur), ce qui pourrait mener à la dépression.

Un stress trop important serait à l’origine de certaines défaillances du système immunitaire. De plus, le stress serait responsable de nombreux maux comme certaines infections cutanées, l’insomnie, ou l’aménorrhée. Il aggraverait également certaines maladies comme les maladies cardiovasculaires, l’hypertension, le diabète de type 2 et le cancer

Stress et maladies cardio-vasculaires


Des chercheurs américains, le Dr Friedman et le Dr Rosenman se sont intéressés à la façon dont la personnalité des individus influe sur leur gestion du stress.
Ils ont identifié 2 personnalités types : les personnes de type A et les personnes de type B. Les individus de type A risqueraient de souffrir des effets néfastes du stress car ils sont impatients, travailleurs, agressifs et ambitieux. A l’inverse, les personnes de type B seraient beaucoup plus optimistes et décontractés. Les personnes de type A auraient 6 fois plus de risque de souffrir de problèmes cardiaques que les personnes de type B.

Le stress ferait vieillir

Les hormones sécrétées lors d’une situation stressante laissent des traces dans l’organisme. Ces déchets se déposent sur les artères, les articulations, la peau et favorisent le vieillissement des tissus.
Le stress génère des radicaux libres (= composés instables formés d’oxygène) et augmente le dommage oxydatif, c'est-à-dire le vieillissement et la mort des cellules
.

source : http://www.passeportsante.net/

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,


contactez moi au 06 17 55 32 69 ( région Havraise )

ou au 06 13 26 39 92 ( NANCY)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Nancy - dans Nervosité
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 15:15
Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur Nancy (0613263992) et Le Havre (0617553269) et sa région, il se déplace à votre domicile.

 Praticien en Programmation Neuro Linguistique,

 il est également votre coach de vie.

 HYPERACTIVITÉ (TDAH): Un trouble pour la vie?


Actualité publié SL
 

Pediatrics

 



Cette étude de l’Hôpital pour enfants de Boston suggère que le trouble de déficit de l'attention / hyperactivité (TDAH) généralement diagnostiqué à l’enfance aura des répercussions à l'âge adulte, avec un risque accru de troubles psychiatriques et d’idées suicidaires. Ces conclusions, publiées dans l’édition du 4 mars de la revue Pediatrics appellent à une surveillance étroite et à un traitement continu.

Le TDAH est le plus commun des troubles neuro-développementaux de l'enfance, touchant environ 7% des enfants et 3 fois plus de garçons que de filles. Pourtant, l’image générale est plutôt celle d’un trouble sur-traité, ce que ces résultats permettent d’infirmer.

Ces chercheurs de l'Hôpital de Boston et de la Mayo Clinic ont mené cette étude de population auprès de 5.718 enfants, nés entre 1976 et 1982 et dont 367 ont été diagnostiqués avec TDAH. 232 de ces enfants ont pu être suivis sur le long terme. Les trois quarts d’entre eux avaient reçu un traitement du TDAH durant leur enfance.

·         Les chercheurs constatent que le TDAH ne s’estompe pas forcément et que les enfants atteints de TDAH sont plus susceptibles de présenter d'autres troubles psychiatriques à l'âge adulte. Malgré un échantillon limité, l’analyse suggère même un risque accru de suicide et d’incarcération à l’âge adulte.

·         29% des enfants atteints de TDAH avaient encore un TDAH à l'âge adulte,

·         57% des enfants atteints de TDAH avaient au moins un autre trouble psychiatrique à l'âge adulte, vs 35% des enfants témoins. Le plus commun de ces troubles était la toxicomanie ou la dépendance, un trouble de la personnalité, des épisodes hypomaniaques, l'anxiété généralisée et la dépression majeure.

·         Parmi les participants encore atteints de TDAH à l'âge adulte, 81% avaient au moins un autre trouble psychiatrique, vs 47% de ceux n’ayant plus de TDAH et vs 35% des témoins,

·         1,9% des enfants atteints de TDAH étaient décédés au moment du début de l’étude, 3 par suicide- à comparer à 5 suicides constatés chez 4.946 enfants témoins. 2,7% étaient déjà incarcérés au début de l'étude.

·         Seuls 37,5% des enfants suivis jusqu’à l'âge adulte ne présentent pas ces résultats inquiétants, commente le Dr William Barbaresi, de l'Hôpital pour enfants de Boston, auteur principal de l'étude. Un chiffre qui fait réfléchir et montre la nécessité d'améliorer considérablement le traitement à long terme des enfants atteints de TDAH.

Ces résultats pourraient même sous-estimer la réalité car l’étude, précisent les chercheurs, étaient menée auprès de population de classe moyenne, avec une bonne éducation et un bon accès aux soins de santé. Ils alertent les parents d'enfants atteints de TDAH de la nécessite de s'assurer d’un traitement adapté et suivi au moins jusqu’à l'adolescence, et d’une surveillance sur les troubles associés au TDAH, dont la toxicomanie, la dépression et l'anxiété.

Source: Pediatrics March 4, 2013, doi:10.1542/peds.2012-2354 Mortality, ADHD, and Psychosocial Adversity in Adults With Childhood ADHD: A Prospective Study 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,


contactez moi au 06 17 55 32 69 ( région Havraise )

ou au 06 13 26 39 92 ( NANCY)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Nancy - dans Troubles du comportement

Présentation

  • : HYPNOSE ERICKSONIENNE et coaching de vie Le Havre Honfleur Deauville Fécamp Yvetôt
  • HYPNOSE ERICKSONIENNE et coaching de vie Le Havre Honfleur Deauville Fécamp Yvetôt
  • : Hypnose éricksonienne, PNL (Programmation Neuro Linguistique ), EMDR et psychothérapie hypnotique sur Le Havre / Fecamp / Honfleur / Deauville / Pont Audemer / Jumièges / Yvetot...soutien téléphonique tarifé également.Programme " joueur", alcoolisme, drogue, victime, de pervers (e) narcissique ... (à votre service depuis 1995)
  • Contact

Profil

  • HYPNOTHERAPEUTE
  • Hypnothérapeute, Praticien Programmation Neuro Linguistique (Coaching). Diplômé de l'IFHE en Hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose et Hypnose Humaniste, PNL. A votre domicile et à votre service depuis 1995. LE HAVRE HONFLEUR DEAUVILLE FECAMP YVETOT 0617553269. (autres villes dans le secteur)
  • Hypnothérapeute, Praticien Programmation Neuro Linguistique (Coaching). Diplômé de l'IFHE en Hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose et Hypnose Humaniste, PNL. A votre domicile et à votre service depuis 1995. LE HAVRE HONFLEUR DEAUVILLE FECAMP YVETOT 0617553269. (autres villes dans le secteur)

Recherche