Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 11:05

Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur

Le Havre (06 17 55 32 69 ) et sa région.

 
Trouble bipolaire
   
 
Troubles du comportement
alimentaire
   
 
Anxiété
   
 
Phobies
   
 
Insomnie
   
 
Hyperactivité
   
 
Dépression
   
 
Anorexie
   
 
Boulimie
   
 
Dyslexie
   
 
Stress
   
 
Maltraitance
   
 
Personnes âgées
   
 
Personnes handicapées
   
 
TOC
   
 
Agressions
   
 
Divorce
   
 
Deuil
   
 
Adoption
   
Psychothérapie
 
 
Thérapie brève
   
 
EMDR
   
 
PNL
   
 
Thérapie couple
   
 
Hypnose ericksonienne
   
 
Thérapie familiale
   
 
Hypnose
   
Approches psychologiques
 
 
Psychologie comportementale
   
 
Psychologie en ligne
   
 
Psychologie à domicile
   
 
Victimologie
   
Psychologie enfant
 
 
Phobie scolaire
   
 
Hyperactivité enfant
   
 
Insomnie enfant
   
Psychologie travail
 
 
Burn-out
   
 
Coaching entreprise
   
 
Harcèlement travail
   
Addictions
 
 
Alcoolisme
   
 
Tabagisme
   
 
Toxicomanie
   
 
Achat compulsif
   
 
Addiction au sexe
   
 
Addiction aux jeux
   
Sexualité
 
 
Vaginisme
   
 
Impuissance
   
 
Éjaculation précoce
   
 
Homosexualité
   
 
Bisexualité
   
 
Anorgasmie
   
 
Panne sexuelle
   
 
Troubles sexuels
   
 
Sexologie
 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,

contactez moi au 06 17 55 32 69

 

ensemble nous avons la solution

 

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Repost 0
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 11:40

Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur

Le Havre (06 17 55 32 69 ) et sa région.

« L’inquiétant développement de la consommation de drogue en France »

La Croix Le Monde
Pierre Bienvault note dans La Croix que « selon un rapport rendu public [hier par la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca)], le marché du cannabis est évalué à 1,117 milliard d’euros par an. Bien plus dosée en principe actif, cette drogue a connu une hausse de prix de 25% entre 2005 et 2010. Ce rapport confirme aussi la «démocratisation» de la consommation de cocaïne en France ».
Le journaliste souligne ainsi que « le cannabis vendu aujourd’hui en France, est bien plus dosé en principe actif. Et donc potentiellement plus dangereux pour la santé. […] Les consommateurs se procurent désormais du «cannabis plus cher et plus dosé» en THC, c’est-à-dire en tétrahydrocannabinol, son principe actif dont l’action sur le système nerveux modifie les sensations, les perceptions et le comportement de l’usager ».
Pierre Bienvault précise que « commandé par le premier ministre, ce rapport a été rédigé par trois chercheurs de l’université de Lille 2 et de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Son objectif est d’évaluer l’ampleur du trafic des drogues illicites en France ».
Le rapport observe notamment que « le cannabis reste en volume et en valeur le premier marché des drogues illicites en France ». David Weinberg, chercheur à l’INHESJ, souligne qu’« il y a un affrontement entre la filière productrice de résine de cannabis au Maroc et celle qui produit de l’herbe en Europe. Et pour séduire les consommateurs, les trafiquants ont choisi de doser davantage leur produit en le rendant ainsi plus attractif ».
Pierre Bienvault note ainsi que « dans les années 1980 et 1990, la concentration en THC de la résine de cannabis était d’environ 8%. Mais ces dernières années, des échantillons saisis en provenance du Maroc ont fait apparaître des chiffres plus élevés : 10% en 2007, 12% en 2011, 16% en 2012 et plus de 17% en 2013 ». François Beck, directeur de l’OFDT, ajoute qu’« aujourd’hui la teneur moyenne est de 21% pour la résine et de 13% pour l’herbe ».
De son côté, le Dr Laurent Karila, psychiatre à l’hôpital Paul Brousse de Villejuif et président de l’association SOS addictions, souligne que « plus un produit est dosé, plus les risques sont grands en particulier chez les adolescents et les personnes présentant une vulnérabilité psychiatrique. Les ados sont particulièrement à risque car leur cerveau est dans une phase de maturation qui dure jusqu’à 20-25 ans. Et un produit très dosé majore les risques de troubles de la mémoire, de l’attention mais aussi de dépression et d’envies suicidaires ».
Pierre Bienvault observe par ailleurs que « le prix de la cocaïne [a été] divisé par 3 en 10 ans. Cette baisse des prix a entraîné une hausse du nombre de consommateurs et leur diversification ». Le Dr Karila relève ainsi que « la cocaïne n’est plus réservée aux milieux festifs et branchés. Aujourd’hui, on voit tous les profils dans nos consultations : des artistes, des PDG, des chômeurs, des commerçants, des mères au foyer… ».
Le Monde rend également compte de ce rapport, et relève qu’« une des données marquantes de cette étude réside dans la place qu’occupe la cocaïne sur le marché français. […] Malgré un nombre de consommateurs infiniment plus faible (2,2 millions de Français l’ont expérimenté au moins une fois), la cocaïne talonne le cannabis en termes de chiffre d’affaires et s’installe comme le produit le plus rentable du paysage ».
Le quotidien souligne de plus que « l’étude propose la première évaluation du marché français des drogues de synthèse (MDMA et amphétamines). Avec un chiffre d’affaires estimé à 55 millions d’euros, elles arrivent en quatrième position, loin derrière le cannabis (1,1 milliard d’euros), la cocaïne (900 millions) et l’héroïne (266 millions), dont la consommation semble repartir à la hausse ».
« Contrairement au succès qu’elles rencontrent dans d’autres pays européens, […] les drogues de synthèse semblent donc constituer en France un marché encore relativement marginal 
», conclut le journal.
 
 
Date de publication : 04-11-2015

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,

contactez moi au 06 17 55 32 69

ensemble nous avons la solution

SITE : http://www.hypnobulan.fr

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Repost 0
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 11:46

Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur

Le Havre (06 17 55 32 69 ) et sa région.

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,

contactez moi au 06 17 55 32 69

 

ensemble nous avons la solution

 

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Repost 0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 17:32

Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur

Le Havre (06 17 55 32 69 ) et sa région.

Dimitri Bulan est Hypnothérapeute diplômé de l'IFHE et membre de l'AFNH et également Praticien en Programmation Neuro Linguistique. Il solutionne vos problématiques par les techniques de l'hypnose éricksonienne et de la programmation neuro-linguistique.

Toutes les consultations se font au domicile du patient, permettant ainsi un maximum de confort dans l'environnement du changement.

Les pathologies traitées sont :

  • les addictions (alcool, drogues, jeux, sexe, tabac, etc.)
  • les adultes (thérapie de couple, grossesse et suivi psychologique, problèmes de couples, sexologie : anorgasmie, troubles de l'érection, de l'éjaculation, impuissance, nymphomanie, pudeur)
  • les comportements (avec l'alimentation, anorexie, boulimies; les phobies, la prise de poids, les troubles obsessionnels compulsifs ou TOC)
  • les délires et les hallucinations
  • le deuil et la rupture
  • la douleur (fibromyalgie, migraines,troubles-musculo-squelettique ou TMS)
  • les enfants (apprentissages, dyslexie, éducation des enfants, examens, hyperactivité, vie scolaire)
  • la nervosité (anxiété, insomnie, ulcères, bégaiement, difficultés de communication, mutisme, dépression, tendances suicidaires, maladies de peaux, stress lié à un accident, stress lié à une agression, stress professionnel, suites d'un viol)

 L'hypnose éricksonienne solutionne des problématiques comme les addictions, dépendances, insomnies, dépressions, etc.

Le couple (quel qu'il soit) est également abordé en thérapie de couple.

L'hypnose éricksonienne convient à toutes et à tous, y compris les enfants.

 

Toutes les consultations se font au domicile du patient, permettant ainsi un maximum de confort dans l'environnement du changement.

- en rendez-vous à VOTRE domicile durant 1h30 à 2h. Le rendez vous se réalise en conversation active (PNL) puis en hypnose éricksonienne. Cela afin de travailler le conscient puis l'inconscient.

- ou en consultations téléphonique (en fonction de la pathologie)  qui durent 60 minutes en moyenne.

 

  • Aide psychologique
    • Trouble bipolaire
    • Troubles du comportement alimentaire
    • Anxiété
    • Phobies
    • Insomnie
    • Hyperactivité
    • Dépression
    • Anorexie
    • Boulimie
    • Addiction
    • Dyslexie
    • Stress
    • Maltraitance
    • Personnes âgées
    • Personnes handicapées
    • TOC
    • Agressions
    • Deuil
  • Psychothérapie
    • Sexologue
    • Thérapie familiale
    • Psychologie en ligne
    • Psychologue à domicile
    • Victimologie
  • Psychologie enfant
    • Phobie scolaire
    • Hyperactivité enfant
    • Insomnie enfant
  • Psychologie travail
    • Burn-out
    • Coaching entreprise
    • Harcèlement travail
  •  

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,

contactez moi au 06 17 55 32 69

 

ensemble nous avons la solution

 

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

hypnothérapeute Cabourg, hypnothérapeute Deauville, Hypnothérapeute Le Havre, hypnothérapeute Honfleur

hypnothérapeute Cabourg, hypnothérapeute Deauville, Hypnothérapeute Le Havre, hypnothérapeute Honfleur

hypnothérapeute Cabourg, hypnothérapeute Deauville, hypnothérapeute Honfleur, Hypnothérapeute Le Havre

Repost 0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 18:19

Dimitri BULAN, thérapeute diplômé de l' IFHE, travaillant exclusivement à votre domicile Le Havre et Paris.

 

( LE HAVRE / ETRETAT / FECAMP / YVETOT / JUMIEGES / PONT AUDEMER / DEAUVILLE / HONFLEUR ) en hypnose éricksonienne ( Hypnothérapeute) ou en programmation neuro linguistique

« Des doses de LSD pour soigner l'alcoolisme » 

 

 
L’Express indique qu’

 « une étude confie de nouvelles vertus thérapeutiques au LSD. Cette drogue pourrait aider les dépendants à l'alcool à réduire leur consommation ».


Le magazine explique ainsi que

 « selon une étude publiée dans le très sérieux Journal Of Psychopharmacology, l'acide lysergique diéthylamide soigne l'alcoolisme. Deux chercheurs de la Norwegian University of Science and Technology ont mené des tests sur 536 personnes. Ils ont prescrit du LSD à faible dose à deux tiers d'entre eux. Les autres ont reçu un placebo ».
L’Express constate que 

« 59% des personnes traitées au LSD ont effectivement diminué leur consommation d'alcool. Les chercheurs ont pu observer que la molécule aidait les alcooliques à prendre en charge leur dépendance. Elle les inciterait à prendre conscience de leur maladie, et à construire un nouveau mode de vie sobre ».
« Toutefois, l'équipe incite à la prudence car elle ignore encore les effets d'un tel traitement à long terme ».


Le magazine rappelle ainsi que 

« le LSD a été placé dans la liste des psychotropes peu de temps après sa création. […] Quant à ses effets sur l'alcoolisme, on ignore encore si de vrais essais encadrés vont être prochainement lancés ».

 

MS

 

Dimitri BULAN :

" Le LSD, très connu dans les travaux des psychiatres américains des années 40, reste une drogue.... Cela est un composer chimique artificiel qui altère les perceptions du consommateur. Plutôt que de passer d'un problème à un autre, l'hypnose éricksonienne produit des effets naturels sur le cerveau qui sont aussi puissant que cette substance. Contactez-moi pour un rendez-vous physique ou une consultation téléphonique au 0617553269 ou par mail à hypnobulan@gmail.com " 

 

Dans tout changement il faut 21 jours au cerveau pour s’adapter, intégrer une nouvelle habitude de fonctionnement, gérer un nouveau comportement.

Cette règle a été constaté dans les sixties  par le DR Maxwell MALTZ (Psycho Cybernetique) lors du suivi de ses patients dans la période post opératoire.

C'est le temps ratifié, 21 jours, pour accepter un changement dans sa vie. D'autres études menée par la Nasa ont démontré que face à différentes situations imposées (comme le port de lunettes d'inversion des repères dans l'espace).

Se débarrasser d'une mauvaise habitude en une heure de temps, c'est la porte ouverte à la casse...à la dépression...

Donc ma méthode de travail, en départ de changement, est simple :

-Une séance de travail de deux heures (Programmation Neuro Linguistique puis Hypnose Ericksonienne) toutes les semaines.

- Quinze minute de conversation de suivi au téléphone en milieu de semaine.

- Possibilité d'une séance de travail d'une heure au téléphone au moment d'une crise.

 Là, le comportement se modifie par la récurence des suggestion pour désamorcer le comportement.

Et cela jusqu'à satisfaction et ratification du changement total sur une fréquence moyenne de trois mois.

En travail téléphonique, l'agencement des séances d'une heure (en moyenne) de travail se fait à raison d'une en début de semaine et une seconde en fin de semaine. Ensuite en fonction des changements, elles seront de l'ordre d'une toutes les semaines.

NOTA :

Toute séance non annulé par téléphone et 24 heures

avant ; reste facturée en intégralité.

 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,


contactez moi au 06 17 55 32 69 ( région Havraise )

ou au 06 13 26 39 92 ( Paris)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

Repost 0
Published by hypnotherapeute 76 - dans Addiction alcool
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 08:20

« La mortalité par cancer diminue en France »
Le Figaro


Martine Perez rend compte dans Le Figaro d’un rapport de l'Institut national du cancer, intitulé « Dynamique d'évolution des taux de mortalité des principaux cancers en France ». La journaliste constate qu’« à force de lutte contre le tabac et l'alcool, de dépistage et de diagnostic précoce, d'innovations thérapeutiques, la mortalité par cancer régresse dans notre pays ».
Martine Perez indique en effet que « selon ce document, la baisse globale de la mortalité par cancer en 20 ans serait de 22% pour les hommes et de 14% chez les femmes ».
La journaliste évoque une « évolution franchement favorable » et retient que « la principale victoire concerne la mortalité prématurée en train de s'amender dans notre pays. […] Si cancer il y a, il réduit de moins en moins l'espérance de vie. Aujourd'hui, 70% des décès par cancer surviennent après 65 ans, dont 50% après 75 ans et 20% après 85 ans ».
Martine Perez précise que « la baisse de la mortalité se retrouve dans toutes les tranches d'âge, mais est particulièrement significative pour les plus jeunes. La mortalité avant 65 ans a diminué de 28% chez les hommes, même si elle demeure supérieure à celle des femmes ».
« Les décès prématurés sont essentiellement liés aux cancers du poumon chez l'homme et aux cancers du sein et du poumon chez la femme »,
continue la journaliste.

Le Pr Dominique Maraninchi, président de l'INCa, indique que « cette évolution favorable résulte principalement pour l'homme de la diminution de la mortalité par cancer du poumon et par les autres cancers liés à la consommation d'alcool et de tabac, œsophage, pharynx, larynx, et par la baisse de la mortalité liée au cancer de la prostate et du côlon ».
Martine Perez ajoute que « pour la femme, la baisse de la mortalité par cancer du sein, du côlon, de l'estomac, et du col de l'utérus sous-tend cette évolution globale. Cette décroissance est toutefois contrariée par l'augmentation linéaire depuis 20 ans de la mortalité féminine par cancer du poumon ».
La journaliste observe en outre que « la mortalité prématurée masculine par cancer dans l'Hexagone reste l'une des plus élevées d'Europe et du monde », puis note qu’« au-delà des améliorations, beaucoup reste à faire pour installer dans la durée la prévention, les performances diagnostiques et un accès aux soins mieux partagés ».

MS

 

Dans tout changement il faut 21 jours au cerveau pour s’adapter, intégrer une nouvelle habitude de fonctionnement, gérer un nouveau comportement.

Cette règle a été constaté dans les sixties  par le DR Maxwell MALTZ (Psycho Cybernetique) lors du suivi de ses patients dans la période post opératoire.

C'est le temps ratifié, 21 jours, pour accepter un changement dans sa vie. D'autres études menée par la Nasa ont démontré que face à différentes situations imposées (comme le port de lunettes d'inversion des repères dans l'espace).

Se débarrasser d'une mauvaise habitude en une heure de temps, c'est la porte ouverte à la casse...à la dépression...

Donc ma méthode de travail, en départ de changement, est simple :

-Une séance de travail de deux heures (Programmation Neuro Linguistique puis Hypnose Ericksonienne) toutes les semaines.

- Quinze minute de conversation de suivi au téléphone en milieu de semaine.

- Possibilité d'une séance de travail d'une heure au téléphone au moment d'une crise.

 Là, le comportement se modifie par la récurence des suggestion pour désamorcer le comportement.

Et cela jusqu'à satisfaction et ratification du changement total sur une fréquence moyenne de trois mois.

En travail téléphonique, l'agencement des séances d'une heure (en moyenne) de travail se fait à raison d'une en début de semaine et une seconde en fin de semaine. Ensuite en fonction des changements, elles seront de l'ordre d'une toutes les semaines.

NOTA :

Toute séance non annulé par téléphone et 24 heures

avant ; reste facturée  intégralement

 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,


contactez moi au 06 17 55 32 69 ( région Havraise )

ou au 06 13 26 39 92 ( PARIS)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

Repost 0
Published by hypnotherapeute 77 - dans Addiction alcool
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 14:22

Dimitri BULAN, Hypnothérapeute, travaille en consultation à votre domicile sur Paris, Le Havre,

Octeville sur Mer, Etretat, Fécamp, Cany Barville, Yvetot, Duclair, Vatteville La Rue, Lillebonne, Notre dame de Gravenchon, Pont Audemer, Pont Lévêque, Deauville, Trouville sur Mer, Villerville, Honfleur...

L’ALCOOL entraîne la dépression, plus souvent que le contraire


Actualité publiée A.S.
 

Journal of Studies on Alcohol and Drugs


 

Pour les buveurs excessifs, des épisodes de symptômes dépressifs sont souvent le résultat direct de leur consommation abusive d'alcool, selon cette étude de de l'Université de Californie, San Diego publiée dans l’édition de mars du 
Journal of Studies on Alcohol and Drugs. Si l’on sait depuis longtemps que l'abus d'alcool peut entraîner des épisodes temporaires de dépression « induite par substance », ces nouvelles conclusions viennent renforcer les éléments de preuve, et insistent sur l’incidence et l’importance de cet effet de l’alcool.

Le Dr Marc A. Schuckit, de l'Université de Californie, San Diego, explique que non seulement le public n’est pas conscient de ce phénomène, mais que les cliniciens devraient y prêter une attention particulière alors que la dépression causée par l'abus d'alcool a un pronostic et un traitement différents de ceux des autres épisodes dépressifs majeurs. Bien que les symptômes puissent être identiques, ils peuvent être effacés par quelques semaines à un mois d'abstinence et ne nécessitent que rarement un traitement par antidépresseurs.

 

Un tiers des épisodes de dépression sont observés pendant les périodes d’excès : Son étude a suivi, durant 30 ans, 397 hommes âgés de 18 ans au départ. Près de la moitié de ces participants présentaient un risque accru de problèmes avec l’alcool parce que leurs pères étaient eux-mêmes alcooliques. Au bout de 30 ans, 41% des hommes fils de pères alcooliques étaient coutumiers d’abus d'alcool ou présentaient une dépendance, et près de 20% avaient vécu au moins un épisode de dépression majeure.  Près d'un tiers de ces épisodes dépressifs majeurs n'avaient été observés que pendant des périodes de consommation excessives.

 

L’alcool entraîne la dépression, plus souvent que le contraire : L’alcool est donc bien une cause possible et immédiate de symptômes de dépression, une dépression qui peut disparaître avec l'abstinence, conclut l’auteur. On peut aussi penser que certaines personnes boivent beaucoup parce qu'elles sont déprimées, c’est possible en effet, ajoutent les auteurs, mais ils n’ont trouvé, dans cette étude, aucune preuve de la relation dans ce sens. « Vous pouvez dire, je bois beaucoup parce que je suis déprimé. Vous pouvez avoir raison, mais il est plus probable que vous êtes déprimé parce que vous buvez beaucoup ».

 

Source: Journal of Studies on Alcohol and Drugs, 74(2), 271, 2013.Relationships Among Independent Major Depressions, Alcohol Use, and Other Substance Use and Related Problems Over 30 Years in 397 Families

 

 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,


contactez moi au 06 17 55 32 69 ( région Havraise )

ou au 06 13 26 39 92 ( PARIS)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

Repost 0
Published by hypnotherapeute 76 et 54 - dans Addiction alcool
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 17:39

Le Figaro 


Le Figaro observe en effet que 

« le monde de l'alcoologie vit de grands bouleversements. La façon de prendre en charge cette maladie pourrait être remise en cause ».


Le journal note ainsi que 

« le mouvement de fond déclenché par le baclofène (un médicament qui semble lever l'addiction chez certains) conduit nombre de spécialistes à s'interroger sur leur approche de cette maladie. C'est désormais un aspect majeur de la prise en charge de ces malades chroniques, l'abstinence définitive après le sevrage, qui est questionné. Au point que la Société française d'alcoologie en débattra lors de ses journées en mars prochain ».


Le Figaro remarque qu’

« il faudra probablement des années pour aboutir à des certitudes en la matière. Les premiers essais d'efficacité contrôlés du baclofène, prévus en 2012, pourraient apporter des éléments de réponse. Et peut-être étayer l'hypothèse de sous-groupes différents de malades alcoolo-dépendants, justifiant une prise en charge plus individualisée ».

MS

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,


contactez moi au 06 17 55 32 69 ( région Havraise )

ou au 06 13 26 39 92 ( PARIS)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

Repost 0
Published by hypnotherapeute 76 - dans Addiction alcool
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 15:18

Dimitri BULAN, Hypnothérapeute sur Paris 75 et  Le Havre 76

/ Fécamp / Yvetot / Jumièges / Pont Audemer / Deauville / Honfleur :

Les Echos, Le Figaro, Le Parisien 

 
Les Echos fait savoir que 

« consommer de 3 à 6 verres de vin par semaine accroîtrait le risque de cancer du sein de 15%, selon une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association »,

menée auprès de 105.986 participantes suivies de 1980 à 2008.


Le quotidien ajoute que 

« les femmes qui boivent davantage, à savoir 2 verres de vin par jour en moyenne, voient ce risque augmenter de 51% par rapport à celles qui ne boivent jamais d'alcool ».


Les Echos relève que les auteurs de ce travail 

« ont également constaté que consommer de l'alcool de 18 à 40 ans augmentait le risque de cancer mammaire. Ce risque persistera même si les femmes réduisent leur consommation de boissons alcoolisées au-delà de 40 ans ».


Le journal précise que 

« l'objectif initial de cette recherche était de mesurer le risque de développer un cancer du sein métastasé. Pendant la période de l'étude, 7.690 cas de tels cancers ont été diagnostiqués parmi les participantes ».
« Bien que le mécanisme précis de cette corrélation entre la consommation d'alcool et le cancer du sein reste inconnu, une explication possible pourrait être les effets de l'alcool sur le niveau des œstrogènes circulant dans le sang », 

conclut Les Echos.


Le Figaro s’intéresse également à cette étude et remarque que 

« plusieurs experts nuancent la gravité de ces résultats en rappelant que le risque de cancer mammaire, même accru par l'alcool, reste bas. Dans un éditorial accompagnant l'étude, le Dr Steven Narod du Women's College Research Institute de Toronto (Canada) souligne qu'en se basant sur ces travaux, des femmes âgées d'une cinquantaine d'années consommant 2 verres ou plus par jour verraient leur risque de cancer du sein passer de 2,8% à 4,1%. Pour celles qui ne boivent qu'un verre par jour, il augmenterait de 2,8% à 3,5% ».
« Les experts rappellent aussi que d'autres facteurs permettent de limiter les risques de cancer du sein, comme faire un régime en cas de surpoids, augmenter son activité physique et arrêter de fumer »,

 poursuit Le Figaro.


Le quotidien indique par ailleurs que ces résultats sont 

« à mettre en perspective avec les bienfaits attribués au vin rouge »,

évoquant 

« la découverte récente d'un potentiel effet bénéfique dans le traitement du cancer du sein ».


Le journal explique que 

« des chercheurs de la faculté de pharmacie de Calabre, en Italie, ont versé une dose de resvératrol dans un tube à essai contenant des cellules de cancer du sein en culture. Ce contact a eu comme effet inattendu de bloquer la croissance de cellules cancéreuses, notamment celles présentant des récepteurs hormonaux aux œstrogènes ».

MS

 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,


contactez moi au 06 17 55 32 69 ( région Havraise )

ou au 06 13 26 39 92 ( PARIS)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

Repost 0
Published by hypnotherapeute 76 - dans Addiction alcool
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 09:39

Le Figaro 


Le Figaro relève qu’« on connaissait l'anorexie, et le binge drinking. A ces comportements inquiétants en progression chez les jeunes viendrait s'ajouter «l'alcoolorexie», selon une étude réalisée par l'école du travail social de l'Université du Missouri (Etats-Unis) ».


Le journal en explique « le principe : se priver de manger avant une soirée arrosée pour limiter les calories ingérées, ressentir l'effet d'ivresse dès les premiers verres et dépenser moins d'argent en boissons ».


Le Figaro observe que « ce comportement pourrait concerner jusqu'à 16% des jeunes adultes, si l'on s'appuie sur un sondage en ligne réalisé auprès d'un millier d'étudiants en psychologie par l'équipe de Victoria Osborne, professeur en santé publique à l'Université du Missouri. Les femmes étaient trois fois plus nombreuses à faire part de ce comportement que les hommes ».


Le Pr Michel Reynaud, chef du département psychiatrie et addictologie à l'hôpital Paul-Brousse (Paris), remarque qu’« on sait déjà que les anorexiques et les boulimiques souffrent souvent de problèmes d'alcool ». Le quotidien note cependant que « «l'anorexie reste une pathologie rare» et ne concerne probablement pas toutes les jeunes femmes de l'étude », selon le spécialiste.


Le Figaro ajoute que « l'étude confirme néanmoins un phénomène mis en avant par l'Observatoire français des drogues et toxicomanies : c'est chez les jeunes femmes que la consommation aiguë d'alcool, aussi appelée binge-drinking ou biture express, a le plus augmenté entre 2005 et 2010 ».


Le Pr Reynaud précise que « des études appuyées sur l'imagerie médicale ont montré que la consommation aiguë d'alcool abîme fortement le cerveau. Si, en plus, on est à jeun, le cerveau, en hypoglycémie, est encore plus vulnérable et les comas sont plus graves ».

MS

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,


contactez moi au 06 17 55 32 69 ( région Havraise )

ou au 06 13 26 39 92 ( PARIS)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

Repost 0
Published by hypnotherapeute 76 - dans Addiction alcool

Présentation

  • : HYPNOSE ERICKSONIENNE et coaching de vie Le Havre Honfleur Deauville Fécamp Yvetôt
  • HYPNOSE ERICKSONIENNE et coaching de vie Le Havre Honfleur Deauville Fécamp Yvetôt
  • : Hypnose éricksonienne, PNL (Programmation Neuro Linguistique ), EMDR et psychothérapie hypnotique sur Le Havre / Fecamp / Honfleur / Deauville / Pont Audemer / Jumièges / Yvetot...soutien téléphonique tarifé également.Programme " joueur", alcoolisme, drogue, victime, de pervers (e) narcissique ... (à votre service depuis 1995)
  • Contact

Profil

  • HYPNOTHERAPEUTE
  • Hypnothérapeute, Praticien Programmation Neuro Linguistique (Coaching). Diplômé de l'IFHE en Hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose et Hypnose Humaniste, PNL. A votre domicile et à votre service depuis 1995. LE HAVRE HONFLEUR DEAUVILLE FECAMP YVETOT 0617553269. (autres villes dans le secteur)
  • Hypnothérapeute, Praticien Programmation Neuro Linguistique (Coaching). Diplômé de l'IFHE en Hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose et Hypnose Humaniste, PNL. A votre domicile et à votre service depuis 1995. LE HAVRE HONFLEUR DEAUVILLE FECAMP YVETOT 0617553269. (autres villes dans le secteur)

Recherche