Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 12:54

Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur

Le Havre (06 17 55 32 69 ) et sa région.

PSYCHOLOGIE - Il est l'un des pires énergumènes sur lequel on puisse tomber, l'un des plus dramatiquement irrésistibles aussi. Car le pervers narcissique est un prédateur à sang froid, passé maître dans l'art de la séduction et de la manipulation. Comment le repérer? Comment fonctionne-t-il et comment échapper à son emprise dévastatrice? A l'occasion de la sortie de l'excellent Mon Roi de Maïwenn, le psychanalyste Jean-Charles Bouchoux, auteur du livre Les pervers narcissiques, nous livre les clés pour mieux comprendre (et éviter) ces redoutables tombeurs.

Elle ressemble à un petit animal fragile, perdu, inquiet. Lui, grand félin élégant, a le verbe haut, la démarche gracieuse, le sourire vorace et le regard qui frise. Il la dévore des yeux, la happe. Le piège se referme. Et soudain, le regard bleu s'assombrit et vrille. Il l'écrase, l'humilie, s'échappe. Elle tente de le rattraper, mais il esquive de plus belle avant de revenir à genoux.

"Si ta vie fait des hauts et des bas, ça veut dire que tu es vivante. Quand tout est plat, c'est que tu es morte", tente-t-il de justifier. Mais comment tenir debout lorsqu'on chevauche des montagnes russes émotionnelles?

Ce tango toxique mené par le pervers narcissique, beaucoup de femmes l'ont dansé. Disséqué avec finesse par Maïwenn dans son nouveau film Mon Roi, il est d'autant plus éprouvant qu'il est magistralement interprété par Vincent Cassel en prédateur d'une séduction folle et Emmanuelle Bercot dans le rôle de la proie brisée (qui lui a valu un prix d'interprétation au Festival de Cannes 2015). Et que l'histoire est universelle.

Comme l'héroïne de Mon Roi, ce despote affectif nous a eue d'une oeillade, d'un sourire. Dans son regard, nous nous étions vue désirable. Et si c'était enfin le bon? Enivrée par ses mots d'amour, intoxiquée par ses baisers, nous l'avons laissé s'immiscer sous notre peau frémissante. Et tout a commencé à pourrir. Les piques se multiplient, les étreintes se défont, les mots doux se font âcres. On se déchire, on s'oublie, on se nie. Et cette boule qui nous broie le palpitant du matin jusqu'au soir. Jusqu'à la fuite, presque salutaire, pour que ce lent cauchemar s'arrête enfin. Mais, alors que nous tentons de nous relever et de nous reconstruire, il revient à la charge pour se repaître de notre coeur en lambeaux. Le schéma du pervers narcissique est immuable, son emprise sur ses victimes totale.

Pour mieux comprendre les mécanismes à l'oeuvre dans cette relation en perpétuelle déconstruction, nous avons interrogé Jean-Charles Bouchoux, psychanalyste, psychothérapeute, auteur du livre Les pervers narcissiques. Il nous explique qui sont ces (faux) amoureux, leur mode de fonctionnement et comment les combattre.


 

Terrafemina: Y a-t-il un profil type du pervers narcissique ?

Jean-Charles Bouchoux: Je préfère parler de mécanismes de défense. Ces mécanismes sont employés par des personnes qui sont à la limite de la folie, de la psychose, et qui les utilisent pour ne pas devenir fous. Ce qui est surprenant, c'est de retrouver des mécanismes absolument identiques d'une personne à l'autre. C'est souvent les victimes qui viennent me voir en me racontant des scènes qui sont toutes exactement identiques d'une personne à l'autre.

Quels sont ces fameux mécanismes de défense?

Tout ce qui est du côté de l'identification projective. La personne qui emploie des mécanismes de pervers narcissique ne peut pas envisager la moindre tache sur son vernis. Elle est une personne absolument parfaite. Dès qu'un problème se pose au sein du couple, au sein de l'entreprise ou au sein de la famille, c'est toujours de la faute d'une personne qui est désignée comme le bouc-émissaire.

Les femmes sont-elles aussi enclines à la perversion narcissique que les hommes?

Oui, je dirais 50%.

Dans le film Mon roi, le pervers narcissique joué par Vincent Cassel est dépeint comme quelqu'un de très séduisant, très sociable. Cela correspond-t-il au "profil"?

Oui, tout à fait. Ce sont des personnes qui ont besoin de briller, qui ont besoin d'être reconnues et qui arrivent souvent à être reconnues d'ailleurs. Et donc à chaque fois qu'elles auraient un "défaut", quelque chose qu'elles souhaiteraient cacher, elles l'attribuent à un autre. C'est de l'identification projective. Par exemple, dans un couple, si jamais une personne qui emploie des mécanismes de pervers narcissique voit quelqu'un qui pourrait lui plaire, elle va se retrouver à être immédiatement jalouse de sa compagne/son compagnon. Le pervers narcissique ne supporte pas l'idée que cette personne puisse lui être infidèle.

Comment se présente le "schéma" classique du pervers narcissique?

Au fondement des relations perverses, il y a l'angoisse d'abandon à la fois chez la personne qui emploie des mécanismes pervers, mais aussi chez sa victime. Il y a d'abord une phase de séduction qui passe par les mots, où on promet tout et n'importe quoi, et après, très délicatement, très doucement, on glisse vers quelque chose de pervers: c'est l'autre qui est menacé d'être abandonné. Là encore, il y a ce mécanisme de projection: j'ai peur d'être abandonné --> je te menace de t'abandonner. A ce moment-là, par réflexe, la victime s'accroche. Et cela va très très bien à la personnalité perverse. La perversion narcissique consiste à embobiner quelqu'un pour l'empêcher de partir tout en lui disant: "Attention, je vais te mettre dehors". C'est pour lui faire vivre l'angoisse que lui-même ressent.

Dans Mon Roi, le pervers narcissique dit "Je t'aime" dès la première nuit et veut ardemment un enfant. Est-ce symptomatique?

Oui. Dire "je t'aime" trop vite, c'est ne pas appartenir à la réalité: on projette un fantasme dans l'autre. On l'a tous plus ou moins fait : on vit une rupture difficile, on tourne la page, on rencontre quelqu'un et sur ce quelqu'un, vous projetez l'amour de celui que vous avez perdu. En réalité, vous n'êtes pas vraiment amoureux. Cela vous fait juste du bien de dire "Je t'aime". Cela arrive à tout le monde, ce n'est pas extrêmement pervers.

Quant au désir d'enfant, une personnalité qui entretient des mécanismes de pervers narcissique est quelqu'un qui est dans l'angoisse de l'abandon. Elle va donc tout faire pour mettre en place des liens difficiles voire impossibles à rompre. Cela peut donc être un enfant, de l'argent qu'il va vous emprunter et ne vous rendra pas... Pas parce qu'il veut vous voler mais parce qu'il veut garder le lien. Tant qu'il y a cette dette, tant qu'il y a cet enfant, on est obligé de communiquer. Et si vous partez, il y a la rupture et en plus, la perte de l'argent et éventuellement la perte de l'enfant. D'ailleurs, il y a des hommes qui finissent par ne plus voir leurs propres enfants.

Quelle est la différence entre un pervers narcissique et un phobique de l'engagement?

On peut être phobique de l'engagement sans tenter de détruire l'autre! Le phobique de l'engagement peut partir à la première occasion, c'est une forme d'hystérie, mais on n'est pas dans le champ de la perversion.

Est-ce le pervers narcissique qui prend la décision de quitter l'autre?

La rupture vient rarement du pervers narcissique, même si cela arrive. C'est le cas quand il se sent démasqué, quand l'autre lui dit: " Ça va, j'ai compris ton fonctionnement, je vais commencer à le faire savoir... ". La victime ne reste intéressante tant qu'elle ne met pas en danger son pervers. Mais à partir du moment où elle a compris ce qu'il se passait, l'autre va se trouver une nouvelle victime plus confortable et partir. Pour rejouer la même chose, bien sûr. Au final, le pervers narcissique est un quelqu'un qui planque une dépression et qu'il ne veut pas voir en face. Car pour guérir d'une dépression, il faut déjà commencer à l'accepter. Et comme il ne l'accepte pas, il a tendance à projeter sa dépression dans l'autre et à le rendre à son tour dépressif.

Le pervers revient-il systématiquement à la charge après la rupture?

Il revient très souvent, oui. Un des symptômes, c'est le besoin de vérifier sa toute-puissance. Et il le fait en revenant et on va lui ouvrir les bras. Combien de personnes m'ont dit: " Nous avions arrêté, pour moi, c'était définitivement terminé. Et puis il est revenu, il était absolument charmant, il a réussi à me convaincre en me disant: 'J'ai compris mon erreur et je te présente même des excuses...'". Et très rapidement, la situation redevient la même...

Dans Mon Roi, la victime jouée par Emmanuelle Bercot est une fille "normale", presque banale.

Elle doit avoir de grandes qualités. Une chose étonnante, c'est que le pervers critique tout le temps sa victime, mais en réalité, quelque part, il l'admire. Et ça, il ne le supporte pas. Il a le sentiment que l'autre est supérieur à lui. A la fois, il en joue dans le sens où il va s'enorgueillir de ça ("Regardez, je suis quelqu'un de tellement bien que je plais à cette personne qui est tellement bien"), et en même temps, il fait tout dévaloriser l'autre. C'est son moyen à lui d'éviter que l'autre prenne trop la confiance et le quitte. Inconsciemment, le pervers narcissique a le sentiment qu'il ne vaut rien. S'il est avec quelqu'un de bien et que cette personne s'en aperçoit, forcément, elle va partir.

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,

contactez moi au 06 17 55 32 69

 

ensemble nous avons la solution

 

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

Repost 0
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 18:51

Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur

Le Havre (06 17 55 32 69 ) et sa région.

 

 

Huit viols sur dix sont commis par des proches

Par Léa Galanopoulo
rédigé le 20 janvier 2015, mis à jour le 20 janvier 2015

 

Dans 83% des viols, l'agresseur est un proche de la victime : un voisin, un ami, le conjoint… Lancée le 20 janvier, la nouvelle campagne du Collectif Féministe Contre le Viol bouscule les clichés. En France, 86.000 femmes sont violées chaque année et 87% d'entre elles ne portent pas plainte.

 

 

"Pour elle c'est son témoin de mariage, pour moi c'est celui qui m'a violé, et ça qui peut l'entendre ?". Le témoignage est glaçant, mais pourtant pas si rare… Dans son nouveau spot, le Collectif Féministe Contre le Viol rappelle que quatre viols sur cinq sont commis par un proche. Intitulé "Proches", le film balaye le cliché du violeur inconnu, caché dans une ruelle sombre… "La souffrance des victimes est majorée par la honte, la culpabilité, l'absence d'écoute et de compréhension auxquelles elles se heurtent" explique le Dr Gilles Lazimi, coordinateur de la campagne.

Porter plainte, un geste encore trop rare ...

Le viol est un crime, durement puni par la loi (15 ans de prison en moyenne). Pourtant, seules 13% des victimes portent plainte. Souvent, elles évoquent la honte et la peur de ne pas être prises au sérieux par l'entourage et la police. Dans seulement 1% des cas, la plainte aboutit à une condamnation. Si la victime est majeure, elle dispose de 10 ans pour porter plainte. Ce délai est allongé lorsque la victime est mineure au moment des faits.

En savoir plus sur la législation

Le viol laisse une cicatrice indélébile sur la vie de la victime. Viesocialeprofessionnellesexuelle, ou image de soi sont traumatisées. Les conséquences du viol sont graves, poussant parfois les victimes au suicide. Et lorsque l'agresseur est un proche, la victime se sent d'autant plus isolée : "double peine pour la victime, immunité garantie pour le violeur" ajoute le Dr Emmanuelle Piet, présidente du Collectif.

Faire changer la honte de camp

Dévoilée le 20 janvier, la campagne a pour objectif de rappeler aux victimes qu'elles ont des droits, que la justice et les médecinspeuvent les aider. Alors que la plupart des victimes ne portent pas plainte, le Collectif propose une écoute et une aide psychologique, sociale et juridique.

Créée en 1986, l'association traite jusqu'à quinze nouveaux cas par jour. En France, 86.000 femmes adultes sont violées tous les ans, et elles sont trois fois plus touchées que les hommes…

 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,

contactez moi au 06 17 55 32 69

 

ensemble nous avons la solution

 

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

 

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-huit-viols-sur-dix-sont-commis-par-des-proches-15357.asp?1=1#xtor=EPR-1000002224

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Deauville / Yvetôt - dans Hypnose Dépression Douleur victime
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 15:39

Dimitri BULAN est votre hypnothérapeute sur

Le Havre (0617553269) et sa région.

 

Le manipulateur est un individu qui peut utiliser différents masques selon les personnes qu’il côtoie. Il peut passer du sympathique au dictateur caractériel. C’est pour cette raison qu’il est difficile de déceler un agresseur moral.

Cependant, comme le fait si bien remarqué Isabelle Nazare-Aga : “le manipulateur sympathique ne l’est que jusqu’à une certaine limite. Lorsque nous touchons à son pouvoir ou à son territoire, il se transforme instantanément. Lorsqu’on lui refuse quelque chose, il devient ironique, sarcastique, insistant, voire méchant. Il ne supporte pas plus les remarques ou reproches que n’importe quel autre manipulateur”.

I.Nazare-Aga a pu déterminer 30 caractéristiques du manipulateur, dont 4 sont des conséquences des 26 autres.

 Pour qualifier une personne de manipulatrice, il faut au moins une dizaine de caractéristiques parmi la liste suivantes :

1.      Elle culpabilise les autres, au nom du lien familial, de l’amitié, de l’amour, de la conscience professionnelle, …

2.      Elle reporte sa responsabilité sur les autres ou se démet de ses propres responsabilités.

3.      Elle ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et ses opinions.

4.      Elle répond très souvent de façon floue.

5.      Elle change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations.

6.      Elle invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.

7.      Elle fait croire aux autres qu’ils doivent être parfaits, qu’ils ne doivent jamais changer d’avis, qu’ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et aux questions.

8.      Elle met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres ; elle critique sans en avoir l’air, dévalorise et juge.

9.      Elle fait faire ses messages par autrui ou par des intermédiaires (téléphone au lieu du face à face, laisse des notes écrites).

10.  Elle sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner et peut provoquer la rupture d’un couple.

11.  Elle sait se placer en victime pour qu’on la plaigne (maladie exagérée, entourage « difficile », surcharge de travail, …)

12.  Elle ignore les demandes (même si elle dit s’en occuper).

13.  Elle utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins (notions d’humanité, de charité, racisme, « bonne » ou « mauvaise » mère,…)

14.  Elle menace de façon déguisée ou fait un chantage ouvert.

15.  Elle change carrément de sujet au cours d’une conversation.

16.  Elle évite ou s’échappe de l’entretien, de la réunion.

17.  Elle mise sur l’ignorance des autres et fait croire à sa supériorité.

18.  Elle ment.

19.  Elle prêche le faux pour savoir le vrai, déforme et interprète.

20.  Elle égocentrique.

21.  Elle peut être jalouse même si elle est un parent ou un conjoint.

22.  Elle ne supporte pas la critique et nie des évidences.

23.  Elle ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres.

24.  Elle utilise très souvent le dernier moment pour demander, ordonner ou faire agir autrui.

25.  Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes, ses actes ou son mode de vie répondent au schéma opposé.

26.  Elle utilise des flatteries pour plaire, fait des cadeaux ou se met soudain aux petits soins pour sa victime.

27.  Elle produit un état de malaise ou un sentiment de non-liberté (piège).

28.  Elle est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d’autrui.

29.  Elle fait faire des choses que l’autre n’aurait probablement pas faites de son propre gré.

30.  Elle est constamment l’objet de discussions entre gens qui la connaissent, même si elle n’est pas là. 

 

Pour être en présence d’un manipulateur, il faut au moins une dizaine de caractéristiques.

 

Vous souhaitez vivre mieux votre vie,

contactez moi au 06 17 55 32 69 ( LE HAVRE)

ensemble nous avons la solution.

SITE : http://www.hypnobulan.fr

 

LIRE AUSSI : les 21 jours du cerveau

pervers narcissique, perverse narcissique

Repost 0
Published by Hypnothérapeute Le Havre / Paris - dans Hypnose Pervers(e) Narcissique victime Couple

Présentation

  • : HYPNOSE ERICKSONIENNE et coaching de vie Le Havre Honfleur Deauville Fécamp Yvetôt
  • HYPNOSE ERICKSONIENNE et coaching de vie Le Havre Honfleur Deauville Fécamp Yvetôt
  • : Hypnose éricksonienne, PNL (Programmation Neuro Linguistique ), EMDR et psychothérapie hypnotique sur Le Havre / Fecamp / Honfleur / Deauville / Pont Audemer / Jumièges / Yvetot...soutien téléphonique tarifé également.Programme " joueur", alcoolisme, drogue, victime, de pervers (e) narcissique ... (à votre service depuis 1995)
  • Contact

Profil

  • HYPNOTHERAPEUTE
  • Hypnothérapeute, Praticien Programmation Neuro Linguistique (Coaching). Diplômé de l'IFHE en Hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose et Hypnose Humaniste, PNL. A votre domicile et à votre service depuis 1995. LE HAVRE HONFLEUR DEAUVILLE FECAMP YVETOT 0617553269. (autres villes dans le secteur)
  • Hypnothérapeute, Praticien Programmation Neuro Linguistique (Coaching). Diplômé de l'IFHE en Hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose et Hypnose Humaniste, PNL. A votre domicile et à votre service depuis 1995. LE HAVRE HONFLEUR DEAUVILLE FECAMP YVETOT 0617553269. (autres villes dans le secteur)

Recherche